HERSTAL

« Ma profession : cambrioleur »

 « Ma profession : cambrioleur »

- EdA

Le cambrioleur fut pris en flagrant délit grâce à une alerte téléphonique.

Un quadragénaire séjournant à Liège a été interpellé vendredi soir dans une habitation qu’il venait de cambrioler à Herstal.

Privé de liberté, l’individu a expliqué que les cambriolages constituaient son métier. La délivrance d’un mandat d’arrêt a été requise à son encontre.

Un habitant de Herstal a réceptionné une alerte sur son téléphone portable, celle-ci l’informant d’une intrusion à son domicile. L’homme s’est aussitôt rendu chez lui, constatant que la lumière de sa chambre était allumée. Arrivé dans cette pièce de l’habitation, il a croisé un cambrioleur qu’il a rapidement maîtrisé dans l’attente de l’arrivée de la police.

Né en 1976 et résidant à Liège, le suspect portait sur lui un bracelet en or fraîchement dérobé. Lors de son audition, il a expliqué aux enquêteurs qu’il avait fait des cambriolages sa principale activité «professionnelle », précisant qu’il écoulait son butin à Bruxelles et à Anvers.

Bien connu de la justice, l’homme avait notamment été condamné à trois années de prison en 2010 pour des faits de vols qualifiés. Au vu de ses antécédents spécifiques, le quadragénaire a été mis samedi à la disposition d’un juge d’instruction liégeois.