JUDICIAIRE

Coups de feu dans un café à Arlon: mandat d'arrêt confirmé pour le tireur

Coups de feu dans un café à Arlon: mandat d'arrêt confirmé pour le tireur

Si Me Kauten n'a pas plaidé la remise en liberté, il a néanmoins émis la demande que son client soit transféré de la prison de Lantin vers le CHR de la Citadelle à Liège. Archives EdA

La chambre du conseil de Marche-en-Famenne a confirmé ce vendredi le mandat d'arrêt de René P., inculpé de tentative d'assassinat à la suite d'une altercation lors de laquelle il a tiré à plusieurs reprises sur un autre homme samedi dernier dans le café Le Coquetel à Arlon. Son avocat, Me Marc Kauten, n'avait pas demandé sa remise en liberté.

Le tireur, âgé de 60 ans, avait rencontré dans le café un homme avec qui il était en litige depuis des années pour une vente de véhicule. Le sexagénaire était sorti de l'établissement pour aller chercher un pistolet dans sa voiture avant de revenir et d'ouvrir le feu à six reprises. La victime a été plongée dans le coma. L'auteur est en aveux complets.

Si son avocat n'a pas plaidé la remise en liberté, il a néanmoins émis la demande que son client, souffrant de problèmes respiratoires antérieurs à l'altercation et dans l'attente d'une greffe de poumon, soit transféré de la prison de Lantin, où il se trouve dans une cellule médicalisée, vers le CHR de la Citadelle à Liège, où il serait hospitalisé sous surveillance.