article abonné offert

« Chercher le luxe et le confort »

« Chercher le luxe et le confort  »

Thibault Bouvier est le joyeux perturbateur de l’immobilier namurois. Il assume. ÉdA – 203055628385

L’hôtel des Tanneurs a 20 ans. «Et il n’est pas toujours facile de combiner le charme et le confort. » Thibault Bouvier ne le nie pas: le complexe des Tanneurs, qui, avec ses nombreux étages, ses escaliers, ses différences de niveaux, ressemble presque à l’école Poudlard dans Harry Potter, ne convient pas forcément à l’esprit logique de certains hommes d’affaires, clientèle cible de l’établissement.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 31 des 182 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?