VERVIERS - Tribunal correctionnel

Viol d’une adolescente de 15 ans : 40 mois de prison

Viol d’une adolescente de 15 ans : 40 mois de prison

Le Verviétois avait une influence énorme sur ses partenaires, leur imposant des relations sexuelles non-consenties. BELGAIMAGE

L’auteur des faits s’était mis en ménage avec l’adolescente et lui imposait des relations sexuelles non-consenties.

Un Verviétois de 36 ans, poursuivi pour le viol d'une adolescente de 15 ans et demi et d'une personne vulnérable de 26 ans, a été condamné vendredi par le tribunal correctionnel de Verviers à 40 mois de prison avec sursis probatoire pour un tiers de la peine. Il devait également répondre de coups, fraude informatique et vente de stupéfiants.

Le 26 janvier 2015, une jeune fille de 26 ans avait déposé plainte pour coups et vol de sa carte de banque. Elle accusait son ancien compagnon, remis en ménage avec une adolescente de 15 ans et demi, d'être l'auteur des faits.

L'enquête a rapidement démontré que le prévenu, depuis lors détenu, avait commis les faits.

«On était amoureux»

Il est également apparu qu'il avait déjà volé la carte de banque d'une de ses précédentes compagnes et qu'il revendait aussi du cannabis.

Les auditions de l'adolescente et de la victime ont également démontré qu'il avait une influence énorme sur ses partenaires, leur imposant des relations sexuelles non-consenties consécutives considérées comme préventions de viol.

Des préventions qu'il contestait mais pour lesquelles il a été condamné. «On était amoureux mais je dois bien admettre que la différence d'âge était importante», avait-il déclaré à l'audience.

Le tribunal a stigmatisé la gravité et la répétition des faits, l'atteinte portée à l'intégrité physique, psychologique et sexuelle de ses victimes ainsi que ses antécédents judiciaires.