JUDICIAIRE

Menaces contre un magasin qui vend Charlie Hebdo: détention prolongée

Menaces contre un magasin qui vend Charlie Hebdo: détention prolongée

(illustration) AFP

La chambre du conseil de Bruges a prolongé vendredi d’un mois la détention de Souphiane O., un Tunisien de 36 ans qui avait menacé de mettre le feu à un supermarché car celui-ci vendait l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo.

Le suspect est un client régulier du supermarché situé à Assebroek (Bruges). L’homme n’acceptait pas que son magasin vende des exemplaires de Charlie Hebdo depuis un an. A deux reprises, il a émis des menaces d’incendie. Informée, la police l’a placé en détention le samedi 30 janvier.

Un psychiatre judiciaire a été désigné pour analyser le suspect. «Il ne prenait pas la médication adéquate et était clairement confus au moment des faits», a pour sa part affirmé son avocat Mathieu Langerock.

De plus, il ne fait, selon la défense, pas partie de la mouvance islamiste radicale. «Il recherche bien des informations sur sa foi, mais certainement pas en lien avec les combattants syriens ou le terrorisme.»