JUDICIAIRE

Liège : 4 ans ferme pour avoir enlevé son propre fils

Liège : 4 ans ferme pour avoir enlevé son propre fils

Durant 9 années, la mère de famille avait été privée de son fils. EdA

Le tribunal correctionnel de Liège a condamné vendredi Rachid Moukrim à une peine de 4 ans de prison ferme.

Ce Belgo-Marocain de 44 ans avait enlevé son fils de 6 ans en septembre 2005 après s’être évadé de la prison de Lantin. L’enfant n’avait été rendu à sa mère que lorsqu’il avait atteint l’âge de 15 ans.

Rachid Moukrim avait été arrêté à Bruxelles au début du mois de janvier par une équipe de la police fédérale spécialisée dans la recherche des condamnés en fuite. L’homme avait entamé en 2005 une cavale de 11 années après s’être évadé de la prison de Lantin. Il avait enlevé son propre enfant et s’était réfugié au Maroc.

Durant 9 années, la mère de famille avait été privée de son fils. Elle n’avait pu le rencontrer qu’à quatre reprises avant son retour en 2014. Une asbl spécialisée et active dans le rapatriement d’enfants enlevés avait facilité son retour en Belgique.

Le père avait poursuivi sa cavale avant d’être intercepté lors de son retour au début du mois de janvier. Rachid Moukrim était poursuivi pour avoir soustrait l’enfant à la garde de sa mère avec la circonstance d’avoir caché cet enfant mineur à l’étranger. En état de récidive légale, il a été condamné pour ces faits à une peine de 4 ans de prison ferme. Le tribunal a notamment souligné la gravité des faits et les préoccupations purement égoïstes de Rachid Moukrim lorsqu’il a privé la mère de son enfant.