BELGIQUE

Bpost reprend des activités de Lagardère Travel Retail: «Positif pour le personnel»

Bpost reprend des activités de Lagardère Travel Retail: «Positif pour le personnel»

- Reporters

Bpost va signer un accord pour la reprise des activités de Lagardère Travel Retail en Belgique, incarnées par les marques Press Shop et Relay.

Pour l’entreprise, il s’agit d’une étape importante dans sa stratégie de croissance et de diversification. La réalisation de la transaction est soumise à l’obtention de l’accord des autorités de la concurrence.

Ce projet d’acquisition porte sur 100% du capital des sociétés LS Distribution Benelux et AMP qui ont réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 440 millions d’euros au cours de l’année 2014, précise bpost.

Bpost et les entités acquises resteront des entités séparées «dans un objectif de développement du business même si par ailleurs des synergies pourraient être réalisées là où elles créent de la valeur pour le groupe».

Lagardère Travel Retail en Belgique est actif dans le retail de proximité, notamment dans les gares et aéroports en opérant directement un réseau de 220 points de vente avec des marques comme Press Shop et Relay. La société organise également la distribution des journaux et magazines vers environ 5.345 points de vente ainsi que la vente au numéro de la presse papier. Elle a par ailleurs développé récemment un réseau d’environ 735 points d’enlèvement et de distribution de paquets connu sous le nom de Kariboo! en Belgique, ainsi que d’autres solutions à valeur ajoutée pour le monde de l’e-commerce, précise bpost.

«Positif pour le personnel»

Jean-Pierre Nyns du syndicat ACOD (CGSP) est positif quant à cet accord. «Comme c’est présenté, nous ne voyons que des conséquences positives. Également pour l’emploi», dit-il.

Jean-Pierre Nyns se dit partisan de reprises «qui renforcent l’entreprise». Il précise aussi qu’il faudra veiller à ce que le personnel puisse travailler dans de bonnes conditions. «Bpost fonctionne avec de bons contrats de travail à temps plein mais ce n’est peut être pas le cas pour les activités reprises», explique le syndicaliste.

La porte-parole de bpost Barbara Van Speybroeck a souligné que rien ne changera pour les travailleurs des deux entreprises. Bpost veut maintenir les bureaux de poste et les Points Poste à côté du réseau de librairies car les deux activités proposent des services différents.

«Des activités qui correspondent parfaitement à notre stratégie de diversification»

Les activités de Lagardère Travel Retail en Belgique reprises par bpost «correspondent parfaitement à la stratégie de diversification de l’entreprise et disposent d’un fort potentiel de croissance», a souligné vendredi le CEO de bpost Koen Van Gerven lors d’une conférence de presse.

L’opération comprend la reprise de 100% du capital des sociétés LS Distribution Benelux et AMP.

Celle-ci constitue une «excellente nouvelle pour les consommateurs, clients et entreprises respectives», estime M. Van Gerven. «Le courrier, notre cœur de métier, est sous pression dans ce monde de plus en plus numérique. Il y a des défis à relever, mais aussi des opportunités à saisir. Nous devons trouver d’autres plateformes de croissance et nous sommes d’avis, avec le conseil d’administration, qu’il faut accélérer ce processus de diversification que nous avons déjà entamé - notamment à l’international - et pour lequel nous disposons de capacité financière suffisante.»

Outre les boutiques de proximité telles que Press Shop et Relay, et les activités de distribution de presse, bpost met aussi la main sur Kariboo!, un réseau d’environ 735 points d’enlèvement et de distribution de paquets.

Ce secteur, qui comprend l’enlèvement mais aussi le dépôt, est en forte croissance, à mesure que se développe le commerce en ligne, souligne le CEO de bpost. De nouvelles solutions seront nécessaires pour combler ces besoins grandissants, prévoit-il. «L’avenir en la matière est encore incertain, mais notre lecture est que nous avons besoin d’un réseau plus large.»

Les activités seront maintenues dans leur structure actuelle. Il n’y aura pas de transfert de personnel au sein d’une grande entité, a encore assuré M. Van Gerven.

La décision de Lagardère s’inscrit elle dans une stratégie globale de cession d’activités de distribution de presse déjà entamée dans d’autres pays, a précisé Jean-Baptiste Morin, COO de LS Distribution.