article abonné offert

« Dans trois semaines, ça doit être fini »

« Dans trois semaines, ça doit être fini »

Quand le président de Tilleur se met à table, cela vaut toujours le détour. Et sans utiliser le dos de la cuillère… Eda Anthony RIZZI

Toujours bon client,le président de Tilleur évoque ses ambitions à court et à moyen terme. Et comme d’hab, son discours détonne.