Welkenraedt - Herbesthal - Lontzen

Elles se trémoussent aux Pyramides

La fièvre carnavalesque se propage comme une traînée de poudre de Herbesthal à Welkenraedt. Gare à la contamination.

De bon matin, la salle culturelle de la rue de l’Église à Herbesthal sert de point de ralliement aux femmes les plus irréductibles de WeHeLo. C’est que le sigle recouvre un champ d’action carnavalesque qui s’étend de Welkenraedt à Lontzen en passant par Herbesthal, tout juste de l’autre côté de la rue Mitoyenne. C’est ici que le maïeur Alfred Lecerf, toujours en verve, troque son habit de bourgmestre contre celui d’un animateur increvable. C’est ici aussi que se déclare la première poussée de fière et que l’on chauffe à blanc l’assistance pour une journée à rallonges.

Sur le coup de 14 heures, tout ce petit monde cesse de s’ébrouer dans la fiesta côté germanophone, pour traverser la rue et se répandre à travers Welkenraedt. Des centaines de femmes ont décidé de faire la loi à leur manière. Leur cortège bariolé fait une première halte à la librairie Grignard, rue de l’Église, où tout est mis en œuvre pour rafraîchir les cordes vocales mais pas seulement. Un peu plus loin, après le tour de la place des Combattants, c’est au pied de la rue Lamberts que la papeterie l’ABC et la boucherie de Roger Geurts sortent les ingrédients les plus utiles à tenir en éveil l’émancipation festive de chacun. Ainsi mises en condition, ces joyeuses dames de sortie en compagnie du prince carnaval Jérôme 1er et sa suite achèvent la journée et entament la soirée en plein cœur du Forum des Pyramides. L’ambiance est déjà à son comble mais rebondit encore sous les coups des animateurs de service. On se trémousse. On n’en finit plus de se remuer pour mieux démontrer que les quelques rares mâles présents n’ont qu’à bien se tenir.

Découvrez notre carte des carnavals près de chez vous. Survolez la carte avec votre souris.