Be for music célèbre un an de promotion musicale par-delà la frontière linguistique

En marge du festival Propulse, l'initiative Be for music a organisé une réception, jeudi à partir de 18h00, au Botanique, en présence du roi Philippe.

BE for Music est une initiative des associations francophones Court-Circuit et Club Plasma et de leurs équivalents néerlandophones Poppunt et Clubcircuit. Elle est née en décembre 2014, en réaction au constat que de nombreux groupes belges sont souvent reconnus à l'étranger avant de l'être de l'autre côté de la frontière linguistique. Elle a pour but de créer des ponts et de favoriser les échanges entre musiciens francophones et néerlandophones.

Be for music a bénéficié d'une aide du Fonds prince Philippe dans le cadre d'un appel à projet lancé en 2015 pour des jeunes artistes sans frontières. BE for Music dresse un premier bilan positif, un an après sa création. Elle a entre autres développé un site internet, organisé une tournée interclubs permettant à des artistes francophones de monter sur des scènes flamandes et inversement, et soutenu divers tremplins et festivals de showcases (Glimps en Flandre, ProPulse en Fédération Wallonie-Bruxelles).

La ministre de la Culture francophone Joëlle Milquet et son homologue flamand Sven Gatz se sont exprimés à propos de leur accord de coopération culturelle. "On a senti qu'on avait leur soutien et qu'ils avaient envie de nous permettre d'aller encore plus loin dans nos projets pour favoriser l'échange au niveau musical", s'est réjoui Ophélie Boffa, coordinatrice de Be for music.

La réception s'est terminée avec le concert de FùGù Mango/Binti, une création bi-communautaire née à l'occasion du festival Nuits Botanique. Elle associe la formation flamande Binti avec six sœurs d'origine égyptienne.