L'ULB inaugure son Fab Lab au sein de sa faculté d'architecture

Un Fab Lab a été officiellement inauguré jeudi à Ixelles par l'Université libre de Bruxelles (ULB). Logé au sein de la Faculté d'architecture - La Cambre - Horta, à deux pas de la place Flagey, ce "laboratoire" abrite différentes machines de production numérique sur une surface de 200 mètres carrés.

Un Fab Lab (pour Fabrication Laboratory) est un lieu où est rassemblé du matériel de haute technologie (imprimante 3D, découpe laser...) accessible au grand public. Tout un chacun, sous l'assistance d'un responsable de l'endroit, peut alors s'attaquer à la fabrication d'objets divers. Très en vogue aux Etats-Unis où il est apparu il y a 25 ans environ, le concept se propage en Europe et le premier du genre à avoir ouvert en Belgique est celui de Gand en 2010.

Le Fab Lab de l'ULB est installé dans la faculté d'architecture. Il compte notamment une fraiseuse numérique CNC, une découpe laser, un graveur laser, une imprimante 3D et une imprimante 3D céramique. Les étudiants y ont accès depuis plus d'un an. L'endroit est ouvert aux externes tous les mercredis. L'idée est de "favoriser la rencontre, les échanges entre une grande variété de publics: étudiants, enseignants, chercheurs, mais également tout citoyen qui cherche à fabriquer ou réparer un objet", situe Victor Lévy, professeur à la faculté.

"Au 21e siècle, l'université doit être une université de la création", a commenté Didier Viviers, recteur de l'ULB, qui voit dans ce laboratoire l'illustration d'une intégration réussie de la faculté d'architecture La Cambre - Horta à l'Université même, intervenue en 2010.