ARLON - Judiciaire

Du 9 au 20 mai aux assises, la mort du Marlovanais Willy Lefèbvre

Du 9 au 20 mai aux assises, la mort du Marlovanais Willy Lefèbvre

Il est mort quelques heures après avoir été frappé et défenestré lors d’une nuit alcoolisée. -

La cour d’assises jugera les trois accusés poursuivis pour le meurtre de Willy Lefèbvre, le 2 juillet 2013 à Marloie.

Du 9 au 20 mai, la cour d’assises du Luxembourg sera réunie à Arlon pour juger une femme et deux hommes impliqués dans la mort de Willy Lefèbvre, à l’âge de 46 ans. Michel Gilson, principal accusé et détenu préventivement à Namur depuis le 3 juillet 2013, sera entouré par Isabelle H. et Christian M.

Les faits se sont produits la nuit du 1er au 2 juillet 2013 à Marloie (Marche-en-Famenne), avenue de France, dans une maison. Ces quatre personnes y faisaient la fête en consommant de l’alcool et des stupéfiants.

Michel Gilson et sa compagne Isabelle H. s’éclipsent, à un moment, pour faire des galipettes dans une chambre de l’étage. Puis ils se rendent compte que Willy Lefèbvre, qui avait été l’amant de la dame avant cela, s’est caché dans une armoire et a assisté à leurs ébats. Michel Gilson voit alors rouge et frappe violemment le militaire qui s’en retrouve inconscient.

Michel Gilson imagine alors de faire passer sa victime, qu’il croit morte, par la fenêtre pour simuler un accident.

M. Lefebvre sera hospitalisé dans un état critique et il mourra quelques heures plus tard.