FOSSES-LA-VILLE

Fosses-la-Ville : cinq ans de prison avec sursis pour passage à tabac aux séquelles irréversibles, la victime a perdu l’usage d’un œil

Fosses-la-Ville : cinq ans de prison avec sursis pour passage à tabac aux séquelles irréversibles, la victime a perdu l’usage d’un œil

(illustration) Belga

Sept ans d’emprisonnement avaient été requis à leur encontre début janvier. Les deux prévenus ont écopé de cinq ans d’emprisonnement avec sursis pour coups et blessures, traitement inhumain et menaces envers Jonathan le 27 décembre 2012 à Fosses-la-Ville.

Tiziano (32 ans) et Steven (28 ans) ont écopé de cinq ans d’emprisonnement avec sursis de cinq ans pour ce qui excède la détention préventive pour coups et blessures, traitement inhumain et menaces envers Jonathan (29 ans) le 27 décembre 2012 à Fosses-la-Ville. L’homme avait été abandonné à moitié nu en rase campagne en pleine nuit après avoir été tabassé. Il a perdu l’usage d’un œil.

Sept ans d’emprisonnement ont été requis à leur encontre début janvier. Tiziano avait expliqué au tribunal qu’il avait «des comptes à régler» avec la victime. Il avait toutefois avoué que ça avait dégénéré sous l’effet d’alcool.

Les deux prévenus avaient enfermé Jonathan dans le coffre d’un véhicule. Une fois arrivés en rase campagne, ils l’avaient tabassé à coups de poing, de pied et de batte de baseball. Ils l’avaient abandonné sans chaussures, sans chaussettes et sans pantalon. On leur reprochait également de lui avoir dérobé son GSM et 10 euros, ce qu’ils niaient. Le tribunal a estimé qu’il y avait un doute sur cette prévention.

Pour les dommages psychiques et physiques, son avocat a réclamé un montant provisionnel de 10.000 euros, demande à laquelle le tribunal a fait droit.

Pour rendre son verdict, le tribunal a notamment retenu la gravité des faits, leurs conséquences et le manque de respect des normes sociales dont les prévenus ont fait preuve. Il a considéré que la peine de travail sollicitée par la défense était inadéquate.