FOOTBALL

Le président d’Anderlecht : « Valdés ? Je me demande comment ils savent le payer! »

Le président d’Anderlecht : « Valdés ? Je me demande comment ils savent le payer! »

Victor Valdés au Standard, cela suscite de l’interrogation chez le président des «Mauves». BELGA

Roger Vanden Stock s’interroge sur la faisabilité (financière) pour le Standard d’avoir Victor Valdés en ses rangs... La réponse est pourtant connue depuis le départ.

+ POUR NOS ABONNES | Mercato, Suarez, Vanden Borre, Hasi,...: Roger Vanden Stock fait le point

Décidément très en forme dans le large entretien diffusé dans nos éditions ce matin, le président d’Anderlecht a parlé des finances du... Standard. Et Roger Vanden Stock s’est plus particulièrement interrogé sur le prêt de Victor Valdés chez les «Rouches». Un passage qui risque d’être largement commenté en bord de Meuse.

«Comme Ostende et Gand, le Standard est un nouveau concurrent et c’est tant mieux. Valdés? Je me demande comment ils savent le payer! Le club était pratiquement en faillite il y a trois mois… Il y a toujours des gens qui prennent des risques. Il y a quelques années, notre masse salariale était devenue tellement élevée que nous avons connu des difficultés financières.»

Sur Valdés, la réponse semble assez claire... C’est Manchester United qui prend en charge intégralement son salaire, le Standard s’acquittant uniquement d’indemnités de location inférieures à 500.000 euros.