Chambre du conseil de Charleroi - Premier dossier de terrorisme renvoyé en correctionnelle

La chambre du conseil de Charleroi a renvoyé en correctionnelle son premier dossier de terrorisme. Il concerne une jeune Jumétoise et son enfant qui avaient, selon elle, été emmenés de force en Syrie par son compagnon. L'ex-couple et un troisième individu sont inculpés dans cette affaire.

En 2014, Laura, une Jumétoise, disparaissait avec son enfant de 5 ans lors d'un voyage en Méditerranée avec son nouveau compagnon, Saïdi Oussama Ben Habib. Selon les dires de la jeune femme, elle aurait été emmenée de force dans un camp djihadiste en Syrie. Ses parents avaient tout mis en oeuvre pour l'exfiltrer, elle et son fils, ce qui avait été fait en avril 2015.

Enceinte depuis lors d'un deuxième enfant, Laura a été inculpée de participation à une organisation terroriste, malgré sa version des faits. Depuis lors, Saïdi Oussama Ben Habib a été localisé et placé sous mandat d'arrêt. Un complice présumé a également été interpellé.

Mercredi, la chambre du conseil de Charleroi examinait le règlement de procédure dans cette affaire. Les avocats de la jeune femme et de son ex-compagnon ne se sont pas opposés au renvoi du dossier devant le tribunal correctionnel, ce qui a finalement été ordonné.