BELGIQUE

Près de 1.800 inscrits à «Ne m’appelez plus» ont porté plainte

Près de 1.800 inscrits à «Ne m’appelez plus» ont porté plainte

- diego cervo - Fotolia

Malgré leur inscription à la liste «Ne m’appelez-plus», plus de 1.700 Belges ont déposé plainte après avoir reçu des appels publicitaires.

Depuis que la liste «Ne m’appelez plus», qui permet de bloquer les appels téléphoniques commerciaux, a été instaurée en juillet dernier, l’Inspection économique a reçu 1.794 plaintes de personnes qui, malgré leur inscription, ont reçu des appels téléphoniques publicitaires non sollicités. Dans 297 cas, une enquête a été ouverte auprès de l’entreprise concernée.

«Les plaintes concernent souvent les mêmes entreprises», rapporte Koen Colpaert, le porte-parole du ministre des Consommateurs, Kris Peeters. Celles-ci risquent de lourdes pénalités, jusqu’à 30.000 euros d’amende, rappelle M. Colpaert.

Grâce au site web www.ne-m-appelez-plus.be, les entreprises peuvent vérifier avec certitude - et obligatoirement - en un lieu unique si un abonné peut être contacté par téléphone à des fins publicitaires ou non. Plus de 918.000 personnes y sont déjà inscrites.

«La popularité de la liste montre son utilité, mais cela signifie aussi que les gens attendent que les règles soient respectées. Nous y veillerons très attentivement», a indiqué Kris Peeters.