TÉLÉ

« Top Chef » : les 3 candidats qu’on va adorer détester

« Top Chef » : les 3 candidats qu’on va adorer détester

Wilfried Graux, Xavier Pincemin et Pierre Meneau: trois candidats redoutables qu’on va adorer détester dans la 7e saison de «Top Chef». Pierre Olivier/M6

Après deux émissions et quatre candidats éliminés, on peut désormais mieux cerner les personnalités qui s’affrontent dans la 7e saison de «Top Chef». Et il y en a trois qui ne vont certainement pas laisser les téléspectateurs indifférents.

« Top Chef » : les 3 candidats qu’on va adorer détester
Xavier Pincemin -
Xavier Pincemin

Pourquoi il va nous énerver?

Parce qu’il est prêt à tout pour gagner même si pour cela, il doit cuire la rate d’un autre candidat au court-bouillon! certains le comparent déjà à Naoëlle, la candidate victorieuse de la saison 4 qui n’avait pas hésité à tricher pour s’imposer.

Le moment qui tue

Lors de son épreuve, hier soir, il devait faire aimer les chicons cuits au chef Philippe Etchebest. Non content de rafler tout le jus d’orange disponible sans en laisser une goutte aux autres candidats, il a accepté de «donner» son jus à Clément mais seulement après y avoir cuit ses chicons, ce qui avait rendu le jus amer.

«C’est l’eau de cuisson de mes endives, pleine d’amertume. Vas-y, prends-les, rentre dans le mur! C’est pas mon problème», a confié Xavier en aparté. Une attitude bien peu sportive qui lui a valu de se mettre une bonne partie des téléspectateurs sur le dos.

Doit-on lui rappeler que Naoëlle a eu bien du mal à se remettre de son attitude alors que Florent Ladeyn, lui, a récolté une étoile au Michelin pour son auberge familiale?

« Top Chef » : les 3 candidats qu’on va adorer détester
Pierre Meneau -
Pierre Meneau

Pourquoi il va nous énerver?

Non pas parce qu’il a les cheveux gras (gominés) et que, dans une cuisine, ça n’est jamais très classe mais bien parce que c’est un «fils de» et qu’il pense déjà tout savoir et surtout ne pas avoir à tenir compte des conseils des chefs. On aurait pourtant pu penser qu’être le fils de Marc Meneau (chef triplement étoilé) lui aurait appris l’humilité, mais non…

Le moment qui tue

Apparemment, il sait tout faire et ose toutes les associations de goût mais lorsque Michel Sarran (chef doublement étoilé) lui demande s’il est bien sûr de ne pas en faire un peu de trop, le candidat répond qu’il est sûr de sa recette et de ses choix et qu’il ne changera rien à son plat.

Pas de chance! Hélène Darroze qui dégustait son assiette à l’aveugle était du même avis que son confrère Sarran et a sanctionné le manque de cohérence du plat de Pierre Meneau. Cela lui servira-t-il de leçon?

« Top Chef » : les 3 candidats qu’on va adorer détester
Wilfried Graux -
Wilfried Graux

Pourquoi il va nous énerver?

Parce qu’il est beaucoup trop sûr de lui. Avoir du culot c’est bien mais l’assurance est une arme à double tranchant et ça pourrait bien lui jouer des tours, surtout s’il continue à faire le malin.

Le moment qui tue

Lui qui prône «une cuisine simple pour un homme humble» devrait aller revoir la définition du mot humilité.

Hier, lors de l’épreuve dans laquelle il devait faire manger des rognons à Michel Sarran (qui déteste ça), il n’a pas hésité à les lui servir crus. Couillu, le pari est gagnant pour le coup mais fallait-il cependant faire le malin dans les vestiaires? Pas sûr…