FOOTBALL

Van Holsbeeck: «C’est Suarez lui-même qui voulait partir»

Van Holsbeeck: «C’est Suarez lui-même qui voulait partir»

- BELGA

Que s'est-il exactement passé avec Matias Suarez en cette fin de mercato? Anderlecht a donné sa version ce mardi, au lendemain de la clôture du marché des transferts qui a vu l'Argentin finalement rester au Sporting.

Samedi soir, le président de Nantes annonçait l'arrivée de Matias Suarez en prêt avec option d'achat, sous réserve des examens médicaux qu'il devait passer lundi. Trois jours plus tard, le transfert est tombé à l'eau. Et ce ne serait pas cette visite médicale qui aurait fait capoter l'affaire...

"J’ai entendu beaucoup de choses", réagit Herman Van Holsbeeck, alors que de nombreux supporters s'étaient offusqués de ce départ avorté d'un de leurs chouchous. "C’est lui-même qui voulait partir. Son statut a changé ces derniers temps (NDLR: il n'est plus vraiment titulaire indiscutable). On a donc cherché une solution. On a trouvé un accord avec Nantes. Le président Kita et Guillaume Gillet ont fait le forcing pour le convaincre. Mais au dernier moment, il a décliné l'offre pour raisons familiales", explique le manager général des Mauves au sujet du joueur de 27 ans qui vient d'avoir un bébé fin décembre.

L'avenir de Suarez à Anderlecht, où il est sous contrat jusqu'en 2017, semble toutefois incertain. "Il reste un joueur du noyau", dit encore Van Holsbeeck. "Ce sont les meilleurs qui joueront."

+ Plus d'infos dans L'Avenir de ce mercredi 3 février 2016

Pro League