HAINAUT

100.000 personnes attendues au carnaval de Binche

100.000 personnes attendues au carnaval de Binche

- BELGA

A quelques jours de son carnaval, la ville de Binche a présenté ses mesures de sécurité pour que la fête se passe dans les meilleures conditions. 100.000 personnes sont attendues.

L’édition 2016 du Carnaval de Binche se déroulera les 7, 8 et 9 février. Plus de 100.000 personnes sont attendues, comme l’an dernier, le Mardi Gras pour l’apothéose de l’événement binchois reconnu par l’Unesco depuis 2003.

Les festivités binchoises du Carnaval 2016 attireront, c’est la tradition, des milliers de spectateurs pendant les trois Jours Gras du Carnaval.

Elles commenceront le 7 février dès 9 heures avec la sortie des premiers personnages traditionnels travestis accompagnés des violes et des tambours.

Le 8 février sera notamment ponctué par un grand rondeau sur la Grand-Place.

L’apothéose du Mardi Gras, le 9 février, commencera à l’aube. Gilles, Paysans, Pierrots et Arlequins animeront la ville pendant toute la journée.

Les différentes sociétés de Gilles, qui porteront le masque de cire traditionnel, seront reçues à l’Hôtel de Ville dès 8h30. Le grand cortège des Gilles sera lancé dès 15 heures et culminera avec le rondeau sur la Grand-Place.

Un autre cortège «aux lumières» animera la soirée dès 20 heures. Le grand final, avec «l’embrasement de la Grand-Place» et le feu d’artifice est programmé à 21h30, avec la participation en danse et en musique de plus de 1.000 Gilles.

Sous haute surveillance

La sécurité sera renforcée à Binche. Plusieurs dispositifs seront mis en place à Binche pour assurer une sécurité optimale des festivités carnavalesques. Police, pompiers, Croix-Rouge, SMUR et services communaux seront mobilisés pendant ces 3 jours Gras.

Au total, 450 policiers, dont les agents de la zone de police Anderlues-Binche et des zones de police voisines, sont prévus durant les trois jours du Carnaval.

L’ensemble des services de sécurité sera regroupé, comme c’est le cas depuis 2013, dans un poste opérationnel, le «PC-OPS», permettant une efficacité optimale pour les interventions rapides des services de sécurité, de soin et de logistique sur le terrain. Les forces de l’ordre pourront également s’appuyer sur le réseau de 14 caméras de surveillance installées dans le centre-ville binchois.

Une trentaine de sapeurs-pompiers de la zone de secours Hainaut Centre seront par ailleurs mobilisés en caserne.

Quelque 130 secouristes de la Croix Rouge de Belgique se relaieront durant les trois jours de festivités pendant plus de 40 heures au total. En 2015, le bilan du carnaval s’était soldé sur une cinquantaine de soins apportés par la Croix Rouge.