TÉLÉVISION

The Voice : Hervé, d’Arlon, les a tous mis à genoux

The Voice : Hervé, d’Arlon, les a tous mis à genoux

Hervé Cornerotte a interprété un «Where is my mind?» des Pixies bien senti. Stéphane Laruelle

Carton plein! Hervé Cornerotte, d’Arlon, les a tous mis dans sa poche. Les 4 coaches de The Voice se sont arraché son talent, BJ Scott l’a emporté.

+ LIRE AUSSI | The Voice Belgique : sa reprise du « Plat Pays » a fait frissonner le plateau

Ils ont tous craqué pour Hervé Cornerotte! Ce mard soir, les coaches de l’émission The Voice sont tombés sous le charme de l’Arlonais à la chemise en jeans. Une très belle interprétation de «Where is my mind? » des Pixies. À la fois, sobre et très clean.

À la clé, l’habituelle tirade de phrases dithyrambiques déversées sous le regard un peu médusé d’un Arlonais, serein et bien dans ses baskets. Le jeune homme de simplement déclarer à la fin de sa prestation: «Maintenant, je me sens mieux!»

Carton plein pour le jeune musicien, dès les premières grattes de sa guitare acoustique, un «C’est bien, ça!», a été marmonné par le chanteur de Cats on Trees. Mais c’est Quentin Mossimann qui aura actionné le buzzer en premier, suivi d’une BJ Scott, carrément au 7e ciel. Encore une fois, elle n’aura pas fait dans la sobriété: «J’avaisbesoin d’entendre des choses comme cela. Je vais te supplier de venir avec moi et mon équipe», a-t-elle lancé, les mains jointes. «Viens dans mon équipe, tu vas peut-être trouver ton bonheur et plus», a conclu la grande prêtresse de l’émission.

Discours bien différent dans le registre de Quentin Mossiman: «Je n’ai pas du tout envie de vous changer. Avec votre style, ce que vous dégagez, cela le fait grave! J’ai très envie de vous avoir dans mon équipe, c’est une bonne chose qu’on travaille ensemble.»

Et Stanislas d’en rajouter une couche: «Je serais très honoré de travailler avec toi, je ne pouvais pas passer à côté de cette voix.»

L’Arlonais aura gardé la tête froide et avoue avoir hésité pour répondre à la «supplication» de l’Américaine et des trois autres experts. Il assure prendre les choses étape par étape. «J’espère arriver jusqu’au live».

Pas décontenancé par cette avalanche de propositions, Hervé Cornerotte a fait finalement confiance à l’Américaine pour progresser, la tonitruante BJ se levant pour embrasser son poulain.

Et comment a-t-il vécu cette soirée enregistrée à Liège, notre vedette? Le prof de guitare arlonais avoue avoir senti ses doigts trembler lors des premières secondes, «et puis après, on n’y pense plus. Je m’étais bien préparé. Je suis plutôt content de la prestation même si je sais qu’on peut toujours faire mieux».

L’aventure continue donc pour Hervé. Faudra sans doute compter sur lui..