« Je sais que pour l’opposition, ça ne va jamais assez vite, mais citez-moi une Commune où les projets avancent plus rapidement qu’à Frasnes-lez-Anvaing", lance Jean-Luc Crucke.

"Au niveau local, les dossiers sont ficelés. On n’attend plus que l’aval des pouvoirs subsidiants. » La grande fierté du Collège est d’avoir maintenu, depuis 1988, l’IPP à 7 % : « Chez nous, c’est une obsession. Pourtant, ce n’est pas évident de conserver des finances communales saines sans alourdir la taxation. Le système doit sans cesse être amélioré. Le respect du citoyen passe par l’obligation de ne pas s’endormir. » Pour l’échevin des Finances Jacques Dupire, le bas de laine constitué durant des années permet aujourd’hui la réalsiation de projets. Au niveau culturel, on sait le Frasnois heureux d’avoir intié les Olympiades d’orthographe du Pays des Collines A côté du carpoooling de 150 places aménagé (avant la fin de l’année ?) par la Sofico, l’achat de deux hectares de terrain près du rond-point des Fourmis doit permettre d’accueillir une salle polyvalente, les services de la zone de police et même, selon M. Crucke, le hall-relais agricole pour le quel la Commune vient d’être retenue pour la phase d’étude par la Région après un appel à projets.

Aux Travaux, Pierre Vèche se réjouit particulièrement de l’ouverture de l’école d’immersion d’Anvaing et, comme André Duthy (Enseignement), des rénovations dans d’autres établissmeent scolaires et des futures construction (Dergneau) ou extensions à Oeudeghien (en cours) et Montroeul-au-Bois. Il espère le début du chantier de revitalisation de la Grand-Place pour cette année encore. Heureux de la rénovation de la place de Moustier, Pierre Bourdeaud’Huy (Logement/Dévelopement rural) attend la sortie de terre des maisons de village d’Œudeghien et d’Hacquegnies.

Valéry Gosselain, qui s’apprête à sortir un nouveau guide touristique bilingue, croit toujours fermement dans l’énorme potentiel de Frasnes-lez-Bassins : des travaux sont programmés cette année. La présidente du CPAS Carine de Saint-Martin aura du pain sur la planche ces prochains mois avec la Résidence services. Un lifting complet des locaux de la Maison de repos a été entamé.
Si un bureau d’études s’est vu confier un travail de mise à jour du Plan communal de mobilité, pour le bourgmestre, l’aménagement du Ravel entre Leuze, Frasnes et Renaix constitue le dossier essentiel, l’épine dorsale autour de laquelle s’articuleront tous les autres projets comme le programme de liaison cyclo-piétonne Cyclo 13 . La CRAT a rendu en janvier un avis favorable sur le (troisième) Programme communal de Développement rural frasnois pour une durée de validité de 10 ans : après la signature du ministre Collin, on pourra passer à la rédaction du cahier des charges pour le projet prioritaire demandé en première convention : la création de la maison rurale La Cigale au rond-point. Verra-t-elle le jour avant 2018 ?

Le Collège a encore introduit trois gros dossiers dans le cadre du PWdR (avec intervention de fonds européens) : l’église d’Herquegies, l’aménagement de Frasnes-lez-Bassins et la Maison médicale. « Nous somes prêts. On sait bien qu’il y aura des choix mais nous y croyons… »