COMMUNAUTAIRE

La Fête de la Communauté flamande reste à l’Hôtel de Ville

La Fête de la Communauté flamande reste à l’Hôtel de Ville

Le 11 juillet, la Communauté flamande et ses invités se réunissent à l’Hôtel de Ville de Bruxelles. Il en restera ainsi malgré la proposition de Bourgeois. BELGA

Geert Bourgeois, ministre-président flamand N-VA, voulait sortir la fête de la Communauté flamande, célébrée le 11 juillet, de l’Hôtel de Ville de Bruxelles. Il n’en sera rien.

La proposition du ministre-président flamand Geert Bourgeois d’organiser la cérémonie officielle de la fête de la Communauté flamande en dehors de l’Hôtel de Ville de Bruxelles a été rejetée lundi par le Bureau élargi du parlement flamand.

Dans une lettre au président du parlement flamand Jan Peumans (N-VA), Bourgeois (N-VA) avait proposé que cette cérémonie du 11 juillet organisée par le parlement flamand, soit à l’avenir coorganisée avec le gouvernement, dans un lieu plus spacieux que la salle gothique de l’Hôtel de Ville de Bruxelles.

KVS?

En suggérant que le Théâtre royal flamand (KVS) conviendrait mieux, Bourgeois avait suscité une levée de boucliers, la plupart des partis flamands y voyant une atteinte au statut de Bruxelles.

Lundi, il n’aura fallu qu’une brève - mais vive - discussion en Bureau élargi pour recaler cette proposition. Le ministre flamand Ben Weyts (N-VA) a bien tenté de la défendre, mais il a vite dû rendre les armes.

«C’est dommage qu’à cause des réactions de plusieurs partis, il n’ait pu y avoir un vrai dialogue sur cette proposition», a réagi Geert Bourgeois, par la voix de son cabinet. Le chef de l’exécutif flamand y voit «une occasion manquée de conférer un rayonnement international à la cérémonie», lui qui avait aussi proposé d’y associer le corps diplomatique.