HÔPITAUX

Le projet Vivalia 2025 recalé à cause des médecins de Libramont

À la surprise générale, les médecins du CHA à Libramont ont rejeté à 63% l’accord médical hier soir, et donc le siège du futur hôpital à Habay.

Alors que c’est le monde politique arlonais et le conseil médical d’Arlon qui avaient toujours mené la fronde contre le projet de grand hôpital Centre-Sud d’ici 2025 à Léglise, hier soir, à une nette majorité de 77,5%, les médecins arlonais des CSL à Arlon ont voté favorablement envers l’accord médical qui leur était soumis.

Et donc en faveur d’un futur hôpital dans dix ans, proche de la gare de Habay. Les médecins de l’IFAC à Marche, eux aussi, ont voté l’unanimité pour le plan qui leur était soumis hier soir.

Mais la surprise, un peu avant 22 h, est venue du CHA à Libramont. Alors qu’il y a quelques mois, les mêmes médecins avaient voté favorablement pour un hôpital Centre-Sud, idéalement à Léglise ou Thibessart, hier soir, alors que le projet n’est déplacé que 10 km un peu plus au sud, à Habay, les médecins du CHA ont rejeté ce plan à 63%.

Le 16 février, le conseil d’administration du CHA devra acter ce nouveau désaccord au sein du monde médical luxembourgeois.

Les optimistes diront que cette fois, une nette majorité de médecins à travers la province est favorable à cet accord médical en huit points et au principe du bi-site, mais les pessimistes mettront en avant ce seul refus des médecins du Centre-Ardenne qui fait crouler tout l’édifice. Il faudra sans doute faire appel à un conciliateur désigné par le fédéral pour sortir de cette nouvelle impasse…