VIELSALM

Petit-Thier pleure Bernadette Jeanpierre

Petit-Thier pleure Bernadette Jeanpierre

Bernadette Jeanpierre était l’âme du théâtre wallon dans son village. ÉdA

Onde de choc, ce dimanche, à l’annonce de la mort accidentelle de Bernadette Jeanpierre, très active à Petit-Thier.

Le tragique accident qui a coûté la vie, ce dimanche en début de soirée, à Bernadette Jeanpierre a plongé son village, Petit-Thier (Vielsalm) dans une réelle désolation. «Cette nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre dans le village», témoigne un habitant des lieux. C’est que Bernadette Jeanpierre y était unanimement appréciée. «C’était une personne très gentille, très joviale, proche des gens, toujours prête à tailler un brin de causette», témoigne-t-on, unanimement, en terre salmienne. Derrière cette gentillesse naturelle se trouvait également un souci de servir l’autre. non seulement dans sa profession, assistante sociale au CMH de Lierneux mais également dans la vie de son village.

Théâtre wallon

Bernadette Jeanpierre était l’âme du théâtre wallon à Petit-Thier: «Bernadette était très impliquée dans la troupe de théâtre wallon chez nous. C’est elle qui choisissait les pièces, qui se chargeait de la mise en scène, des répétitions, qui coordonnait l’ensemble. Cela lui prenait beaucoup de temps, cela représentait un gros boulot», note encore cet habitant de Petit-Thier. Il y a un peu plus d’une semaine, Bernadette était encore sur les planches dans son village avec «Li mohone des âmes pierdowes.» Un spectacle unanimement apprécié et où la griffe de Bernadette se faisait sentir.

Bernadette Jeanpierre était maman à deux reprises. Elle laisse une famille, des amis, un village dans la peine. Déjà, son sourire, sa sympathie manquent. Bernadette Jeanpierre avait 63 ans.