TELEVISION

Béatrice Dalle sur le divan de Marc-Olivier Fogiel

Béatrice Dalle s’est hissée sans même le vouloir au rang d’icône féminine du cinéma français. Elle s’allonge chez Fogiel.

Son parcours pourrait nourrir un roman ou un film. Repérée à l’âge de 21 ans par Dominique Besnehard, Béatrice Dalle incarne son premier rôle au cinéma sous la direction de Jean-Jacques Beineix dans le désormais culte 37 °2 le matin. S’ensuit une carrière phénoménale au cours de laquelle l’actrice privilégie le cinéma d’auteur. Elle sera sollicitée par les cinéastes les plus renommés du genre, comme Jacques Doillon dans La Vengeance d’une femme en 1990, Jim Jarmush dans Night on Earth ou encore Abel Ferrara dans The Blackout.

En trente ans, la star a aussi fait parler d’elle pour son tempérament volcanique. Condamnée pour vol de bijoux à Paris en 1992, elle le sera aussi en 1996 pour usage de stupéfiants, avant d’être interpellée en 1999 à Miami pour possession de cocaïne. Ses amours firent également énormément parler, comme sa relation avec un détenu rencontré lors du tournage du film adapté de l’ouvrage La Tête d’or. Aujourd’hui, l’indomptable se serait-elle assagie? Visiblement, à en croire l’intéressée, et ceux qui la connaissent le mieux: «Béatrice est dans une phase de redécouverte d’elle-même. Ses incartades sont derrières elles», confie son ami et ancien agent Dominique Besnehard. Une renaissance dans laquelle la religion aurait joué un rôle prépondérant. Dans l’intimité du divan de Marc-Olivier Fogiel, l’actrice, aujourd’hui âgée de 51 ans, revisite les étapes les plus mémorables de sa carrière.

France 3, 23.05