GRAND MAUTCHI ET MACRALES

Le carnaval à Marche, cela va faire du bruit dès vendredi ! (Vidéo)

Le carnaval à Marche, cela va faire du bruit dès vendredi ! (Vidéo)

Vous pouvez compter sur les macrales pour concocter dans leur marmite un carnaval du feu de Dieu. -

Le Grand Mautchi Ludovic Garcet et ses fidèles Macrales famennoises mettront le feu au 56e carnaval marchois, dès ce vendredi 5 février.

«La Grosse Biesse conte ses légendes», tel sera le thème de cette 56e édition du carnaval marchois. Et à force de défiler dans les rues marchoises, la Grosse Biesse est devenue une légende. On le guette d’année en année le retour de ce grand dragon vert, cracheur de flammes, au point d’en avoir fait le fer de lance du cortège famennois.

S’il est bien un autre personnage sur lequel les Marchois comptent pour garantir la qualité et l’ambiance de leur carnaval, c’est bien le Grand Mautchi. Cette année, Pierrot li mijoteu de Mansi, Pierrot Charpentier, cèdera sa place à Ludo li Bouteu d’feu, Alias Ludovic Garcet. Et comptez sur lui pour mettre le feu à cette édition. Il a d'ailleurs déjà lancé les hostilités jeudi soir avec un feu d'artifice impressionnant.
 

 

Désolés d avoir fait du bruit ?

Posté par Ludovic Garcet sur vendredi 5 février 2016

 

Issu du groupe carnavalesque des Macrales de la Famenne, dont il est le président depuis quelques années, Ludovic Garcet sera la deuxième macrale à accéder à ce poste tant convoité, après Thierry Renard, li Tourneu d’chaudron en 2001. Éducateur dans le civil, Ludovic Garcet est également animateur et DJ à ses heures. Mettre le feu, il connaît donc.

Ludovic Garcet représentera donc le groupe des Macrales de la Famenne, arrivé en 1995 au sein du cortège famennois. Il s’agit de groupe lancé par les animateurs de l’Unité scoute. Leur présence au sein de ce comité carnavalesque est d’ailleurs toujours manifeste, puisque Ludovic Garcet est un ancien animateur louveteau.

Même si avec leurs grands balais et leurs nez crochus et pustuleux, elles sont plus habituées à nous faire peur, comptez sur les macrales pour concocter dans leur marmite un carnaval du feu de Dieu qui réchauffera les rues et les cœurs de Marche-en-Famenne durant cinq jours, à partir du vendredi 5 février.

Depuis quelques jours déjà, les différents groupes carnavalesques de la localité font grimper le baromètre festif, à coup de soumonces, de soirées précarnavalesques, ou de présentations de chars.

Cinq jours de fête

Les festivités carnavalesques commenceront comme à l’habitude le vendredi soir avec les inscriptions sur les vitrines. Sur le coup de 22 h, Les Macrales de la Famenne, les Baloûches di Marloye, les amis du Gugusse Marchois, les Zibistoukets & Grutchouyoux, autrement dit «les MaBaGuZi’s» lanceront les festivités avec une Biesse soirée, une soirée à thème en musique des années 70 jusqu’à aujourd’hui.

Le samedi 6 février, sur le coup de 16 h, le bourgmestre André Bouchat remettra les clés de la ville au nouveau Grand Mautchi. Après un an de bons et joyeux services, li Mijoteu de Mansi (Pierrot Charpentier) remettra son titre de Grand Mautchi à Ludovic Garcet, baptisé li Bouteu d’feu. La passation de pouvoirs du samedi est souvent l’un des grands moments de ce carnaval, lors duquel les surprises et les bons mots font souvent mouche. La soirée devrait être très chaude aussi avec la prestation sous le chapiteau de la place de l’Étang du groupe «Sortez Cover», un groupe festif par excellence.

Cette 56e édition du carnaval marchois culminera le dimanche avec le traditionnel cortège. On y retrouvera les différentes sociétés carnavalesques de la commune, sans cesse plus nombreuses. Une cinquantaine de groupes sont attendus. Une tonne de bonbons, trois tonnes de confettis, 20 000 oranges et 5 000 fleurs seront encore distribués au long du parcours. Bref les Macrales vous promettent le feu cette année.

VENDREDI 5 février
– En soirée, balade nocturne “inscriptions vitrines”
– 22 h : Biesse soirée “conte à re-bourre”
SAMEDI 6 février
14 h : spectacle pour les enfants
Le clown Nino animera le jeune public avec sa magie, sa musique et ses talents de jongleur. Place de l’Étang, sous un chapiteau chauffé, plus d’une heure de spectacle gratuit.
15 h : départ du cortège des sociétés locales, avenue de la Toison d’or
La tradition veut que les sociétés locales aillent chercher le Grand Mautchi pour l’accompagner place du P’tit Chuffleu où il sera intronisé. Animation des sociétés locales dans les rues du centre-ville.
16 h : intronisation du Grand Mautchî
rue du Commerce sur le parvis du château Jadot, “Ludo, Li Bouteu d’Feu” recevra des mains du bourgmestre André Bouchat, les clés de la ville sur laquelle il va régner durant les jours gras. Échange de cadeaux, discours piquants et lancer de bonbons sont au menu pour le premier bain de foule du Grand Mautchî.
17 à 18 h : réceptions officielles, place de l’Étang, sous chapiteau, le comité et le Grand Mautchi reçoivent leurs invités.
22 h : soirée concert avec Sortez Cover
Prix d’entrée pour la soirée 8 €
Prévente 6 € à la Maison du tourisme
DIMANCHE 7 février
Animation par les Gilles “Les Bons Vivants”
7 h : ramassage des gilles aux 4 coins de la ville
9 h : remise de médaille de la société au café “Le Cercle”
11 h : rondeau et premier lancer d’oranges place roi Albert Ier
56e cortège carnavalesque sur le thème « La Grosse Biesse conte ses légendes »
14 h : départ du cortège avenue de la Toison d’or
Itinéraire : rue Neuve, place aux Foires, rue des Chasseurs Ardennais, rue du Commerce, rue Dupont et rue Porte Basse, dislocation au carrefour de la Porte Basse,…
En invités : les fanfares « Mabuse Band Maubeuge » (FR), “Band’as de Wattrelos” (FR), “Showkorps El Fuerte” de
Coxyde,…
Entrée payante pour les adultes uniquement : 2,50 €… en échange d’un sachet de confettis.
17 h : rondeau final sous chapiteau
22 h : soirée sous chapiteau animée par French Kiss.
LUNDI 8 février
15 h : tribunal de l’Inquisition, salle du Vieux Tilleul (Waha). Les Amis de Théo convoquent le Saint-Office afin de juger et condamner des membres du carnaval soupçonnés d’hérésie. Les accusés sont aidés de leur avocat, obligatoirement membre de la Haute Cour Marchoise. Un tribunal où les rires sont au rendez-vous.
19 h : souper banquet des gilles, salle Saint-François.
Menu à 13 € : apéro – 2 saucisses avec potée aux carottes, choux ou liégeoise. Animation “THS”.
Mardi 9 février
13 h : sortie du Gugusse. De café en café, tout le beau monde qui l’accompagne se donne rendez-vous à 15 h à la maison de repos Victor Libert.
19 h 45 : brûlage du sac à malices de Gugusse – Place Albert Ier .
22 h : brûlage de la bosse du gille – Place aux foires
Minuit : Bas les masques !
Rendez-vous donc à minuit pile dans les cafés de la ville pour vous démasquer.