TOURNAI

C’était (et c’est) bien, la Mauvaise…

C’était (et c’est) bien, la Mauvaise…

French Kitsch (Tournai) se définit comme «un groupe qui a la banane, et ne se prend pas la tête…» Com.

Aux nostalgiques de «L a Mauvaise Herbe», le concert de French Kitsch et Projet 13 proposede retrouver l’ambiance unique de ce lieu mythique le 13 février.

La madeleine de Proust revêt plus chez certains que chez d’autres une saveur un tantinet plus rock’n’roll. Pour pas mal de quadras, quinquas et «sexas» de Wallonie picarde, les effluves houblonnées, mêlées à l’atmosphère enfumée et à la gouaille de son taulier au prénom royal, d’un «café-théâtre» de la rue Saint-Brice évoquent l’insouciance de la jeunesse, l’envie de refaire le monde, le verre de la route jusqu’à pas d’heure… dans un endroit réputé pour ses concerts de jazz, de blues, de chanson française… et même de musique classique.

La Mauvaise Herbe a fermé ses portes dans les années 2000, avant de renaître de ses cendres – la cigarette est désormais bannie, mais pas les bières spéciales! – il y a un an et demi: les gestionnaires actuels ont relancé les soirées musicales, avec un calendrier encore plus dense qu’au précédent millénaire. «C’est un lieu mythique pour beaucoup de personnes de la région. La configuration n’a pas changé. Il y a toujours l’estrade sur le côté», se réjouit Christophe De Caevel. Pour fêter son demi-siècle d’existence, le Tournaisien s’est offert son tout premier concert. Pas au sein du public, mais sur la scène, avec sa guitare, accompagné de Pierre Sabbe, Jean-Jacques Dewulf et Jean-Philippe Quain, ses vieux potes musiciens qui avaient, eux, écumé les arrière-salles des bistrots du coin dès la fin des années 70. Les Screaming Elephants, le cover band qui «préfère un bon son à un bon cachet », continue sa route.

L’entrée est gratuite

Mais à côté de ce groupe, Christophe et le batteur Jean-Philippe, un ancien de Little Égypte (« Il se demande encore pourquoi il a arrêté de jouer aussi longtemps !») ont monté un autre projet, French Kitsch, dans lequel ils ont été rejoints par Nicole Martinet (chant/guitare) et Jean-Serge Mondo (guitare/basse).

Leur répertoire se compose quasi exclusivement des reprises rock, pop ou bonne variété francophone: « Celui que l’on écoutait quand on fréquentait la Mauvaise Herbe…» Cela va d’Alain Bashung à Téléphone en passant par Niagara, Serge Gainsbourg, Taxi Girl, Rita Mitsouko, Axelle Red, Étienne Daho, Jean-Louis Murat…

La veille de la Saint-Valentin, le samedi 13 février à 21 h, à Tournai, ils joueront même un morceau en anglais. « Et même deux, s’il y a des rappels…» Les organisateurs de concerts et/ou festivals sont aussi les bienvenus. D’autant que comme tous les concerts à la «Mauvaise», l’entrée est gratuite, mais les places sont limitées.


Nos dernières videos