FOOTBALL

Victor Valdes au Standard : une star à dégonfler ?

Victor Valdes au Standard : une star à dégonfler ?

Victor Valdes en route pour le Standard... Il ne lui resterait qu’à passer les tests médicaux. Reporters / Barcroft

Si la signature de Victor Valdes au Standard serait un véritable coup de pub pour la Pro League, il faut tout de même la dégonfler sur le plan sportif.

De Manchester United au Standard: on applaudira

Si le Standard parvient à mettre la dernière main au recrutement de Victor Valdes, sous la forme d’un prêt avec un salaire qui serait pris en charge intégralement par Manchester United, on applaudira les grands artisans de ce dossier des deux mains. Parce que réussir une telle opération, ce n’est pas donné à n’importe quel club, d’autant moins à une formation belge. Mais si l’on en croit les dernières informations en provenance de Sclessin, tous les signaux sont au vert... Valdes n’aurait plus qu’à passer la visite médicale.

Un énorme coup de com

Réussir à attirer un champion du monde et d’Europe - c’était lors du fameux doublé de la «Roja» en 2010-2012 - en Pro League, constituerait sans le moindre doute un énorme coup de pub pour notre petite compétition et plus particulièrement pour le Standard... Mais sur le plan purement sportif, il convient de relativiser l’arrivée de celui qui est devenu indésirable (euphémisme) à Manchester United.

Valdes est-il encore le joueur qu’il était?

Triple vainqueur de la Ligue des champions et sextuple champion d’Espagne, Valdes est-il encore le joueur qu’il était? Beaucoup d’eau a coulé sous les ponts depuis son départ de Catalogne. Et il n’a malheureusement quasiment pas joué lors de ces deux dernières saisons. Après douze saisons passées dans les si prestigieuses cages du Barça, le natif de L’Hospitalet a été s’enterrer à ManU et ce n’est pas van Gaal qui lui a tendu la main. Au contraire, le technicien néerlandais l’a mis au fond du trou...

Le gardien de 34 ans va débarquer à Sclessin après n’avoir disputé qu’à peine un match de Premier League, et le bout d’un autre, en 18 mois. Un temps de jeu famélique. Sans oublier qu’il avait été versé dans le noyau B mancunien - à la suite d’un sérieux différend avec van Gaal lors du dernier mercato estival - et qu’il avait été victime d’une grave blessure à un genou (ligaments croisés) le 26 mars 2014 contre le Celta Vigo.

Dans ce contexte, aussi incroyable soit son CV et son expérience au plus haut niveau - 110 rencontres en Ligue des champions -, il convient d’émettre des réserves sur le niveau qui est encore le sien.

Sur son état d’esprit en revanche, on ne doute pas qu’il est toujours celui du compétiteur qui a défendu les filets du Barça à 387 reprises en Liga, jusqu’en 2014.

Pro League

Classement
# MJ V D N B P
1 Union St-Gill. 17 12 4 1 43/18 37
2 Antwerp 17 10 4 3 30/18 33
3 FC Bruges 17 9 2 6 32/23 33
4 Anderlecht 17 7 3 7 34/24 28
5 La Gantoise 17 8 6 3 27/17 27
6 FC Malines 17 8 6 3 29/29 27
7 Charleroi 16 7 4 5 28/22 26
8 KRC Genk 17 6 7 4 31/29 22
9 Eupen 17 6 7 4 27/26 22
10 Courtrai 17 5 5 7 20/21 22
11 St-Trond 17 6 8 3 18/25 21
12 Ostende 17 6 9 2 21/36 20
13 Standard 16 5 6 5 18/26 20
14 OH Louvain 17 4 5 8 22/27 20
15 FC Seraing 17 6 10 1 23/31 19
16 Zulte-Waregem 17 4 8 5 27/38 17
17 Cercle Bruges 17 4 9 4 20/24 16
18 Beerschot 17 2 12 3 15/31 9
Nos dernières videos