BASKET

NBA : Golden State fait le ménage à l’Est

NBA : Golden State fait le ménage à l’Est

Jimmy Butler et ses coéquipiers n’a pu que constater les dégâts. AFP

Après Cleveland (132-98) lundi, Golden State a écœuré Chicago, un autre prétendant au titre NBA évoluant dans la conférence Est, surclassé 125 à 94 dans sa salle mercredi.

Comme LeBron James et ses Cavaliers, Derrick Rose, Jimmy Butler et leurs coéquipiers n’ont pu que constater les dégâts. Remontés par leur quatrième défaite de la saison samedi à Détroit (113-95), leur deuxième défaite en trois jours, les Warriors, champions NBA en titre, ont retrouvé leur meilleur basket.

«On a bien réagi après ce qu’il s’est passé à Détroit (défaite 113-95 samedi, la 4e de la saison, NDLR), on a livré deux belles performances coup sur coup, ce sont deux de nos meilleurs matches de la saison», a insisté Stephen Curry, meilleur joueur de la saison 2014-15, qui a marqué 25 points en 34 minutes et a suivi le 4e quart-temps du banc des remplaçants.

Les Warriors sont seulement la quatrième équipe de l’histoire avec un bilan de 39 victoires en 43 matches. Les trois précédentes équipes ont toutes remporté le titre NBA en fin de saison.

De son côté, Cleveland a rebondi en surclassant Brooklyn 91 à 78 et a signé sa 29e victoire en 40 matches. La star de Cleveland LeBron James n’a pas eu à forcer son talent avec 17 points, cinq passes et un rebond en 29 minutes. Il a fait l’impasse sur la quatrième période, repos bienvenu avant le choc contre les Los Angeles Clippers jeudi.

Les déboires de Chicago qui a perdu ses trois derniers matches à domicile, font les affaires de Toronto, vainqueur de Boston (115-109) grâce à 34 points de DeMar DeRozan. Après cette sixième victoire de suite, les Raptors sont 2e et dauphins des Cavaliers (27 v-15 d).

Enfin, Philadelphie, plus mauvaise équipe du Championnat NBA 2015-16, a décroché sa sixième victoire de la saison, sur le parquet d’Orlando 96 à 87. Les Sixers affichent toujours le plus mauvais bilan de NBA avec six victoires pour 38 défaites, mais ils n’ont plus besoin que de trois victoires pour éviter de devenir la pire équipe de l’histoire, distinction qui leur appartient déjà depuis 1972-73 avec neuf victoires pour 73 défaites..

Nos dernières videos