IXELLES

Le tram 71 disparaît d’une chaussée d’Ixelles semi-piétonne le jour

Le tram 71 restera dans les cartons au moins jusqu’en 2030. Mais les fréquences des bus articulés de cette ligne hyperfréquentée seront augmentées grâce à une «semi-piétonnisation» de l’axe de la chaussée d’Ixelles reliant la place Fernand Coq et la Porte de Namur.

Il n’y aura finalement pas de tram 71, ni dans la chaussée d’Ixelles ni ailleurs. Mais il n’y aura plus de voitures non plus en journée entre la place Fernand Coq et la Porte de Namur. L’annonce conjointe a été officialisée ce 15 janvier par le Ministre bruxellois de la Mobilité Pascal Smet (sp.a) et le collège communal d’Ixelles. Le bus articulé continuera donc de circuler sur le tracé actuel de ligne 71 de la STIB «jusqu’à 2030 au moins», assure le Ministre. «L’arrêter Porte de Namur, c’était une connerie», insiste-t-il.

Ainsi, engagement est pris de réaménager la chaussée d’Ixelles entre Fernand Coq et la Porte de Namur, «de plain-pied». Le goulet perpétuellement embouteillé, 2e axe commerçant bruxellois par sa fréquentation, deviendra, c’est à la mode, une sorte de «semi-piétonnier» à la namuroise. «On fera comme dans le centre de Namur, mais en beaucoup mieux», fanfaronne Pascal Smet. Une partie des rues Francart et Saint-Boniface devraient aussi devenir piétonnes.

Le tram 71 disparaît d’une chaussée d’Ixelles semi-piétonne le jour
Smet espère qu’interdire la chaussée d’Ixelles aux voitures augmentera la fréquence du 71. EdA - J. R.
Ces aménagements urbanistiques s’assortiront d’une interdiction faites aux automobilistes de circuler sur ce segment en journée. Entre 7 et 20h? Entre 8 et 19h? Avec des changements en été? Voire un passage nocturne à terme? Les modalités horaires doivent encore être décidées, en concertation avec le quartier. évidemment, vélos, taxis et livraisons «à heures données» resteront possibles. Les riverains pourront aussi circuler entre Fernand Coq et Porte de Namur moyennant reconnaissance visuelle automatisée de la plaque d’immatriculation.

«Les queues de bus sont insupportables»

L’idée est évidemment d’ouvrir le chemin au bus 71, sempiternellement embourbé dans le trafic comme un buggy dans les dunes du Dakar. «Les queues de bus là-bas sont insupportables», se désespère le Ministre. «Le premier est rempli, le second juste derrière à moitié, et le dernier à peine plus loin roule à vide». Sans voiture, Smet espère voir grimper la fréquence des articulés à un bus toutes les 4, voire toutes les 3 minutes. De telles fréquences pourraient voir la capacité de la ligne 71 grimper de 25%, «voire de 66% si on descend à 3 minutes entre chaque navette».

L’accent sera mis sur la concertation avec les riverains et commerçants jusqu’à avril 2016. Ensuite, la décision sera entérinée par le Gouvernement régional. Un comité d’accompagnement suivra ensuite l’élaboration de l’avant-projet. Smet espère commencer le projet «fin 2017» pour aboutir à l’été 2018 «après 8 mois de chantier maximum». Les commerçants y tiennent. 10 millions d’euros sont sur la table.

Elles l’ont dit

«On a entendu qu’Ixelles était ringarde»

Dominique Dufourny, Bourgmestre (MR) d’Ixelles

«Il y a eu beaucoup de réunion, beaucoup d’encre a coulé. On a entendu beaucoup de choses aussi. Qu’Ixelles était conservatrice. Qu’Ixelles était ringarde. Mais le tram 71 ne convenait pas. Après deux réunions à forte participation, le Ministre Smet l’a entendu. Alors que nous venons de demander le classement du quartier en zone touristique pouvant ouvrir 7 jours sur 7, ce projet de réaménagement est ambitieux. il se fera sur base d’une large consultation, qui a déjà commencé, avec constitution d’un comité d’accompagnement».

«Un travail est à faire avec le parking Tulipe»

Caroline Désir, échevine (PS) de la Mobilité

«L’essentiel des gens qui font leur shopping dans le quartier vient en transport en commun. Mais il faudra aussi penser aux riverains. Le plan supprime quelques places de stationnement: on doit les retrouver. Un travail est à faire avec le parking Tulipe: il compte 500 places, est bien occupé de jour mais ferme à 1h et reste peu utilisé la nuit, peut-être en raison d’un sentiment d’insécurité. Le confort de la chaussée d’Ixelles va changer, mais il faut repenser tout le quartier car cet axe est très utilisé aujourd’hui pour gagner Flagey ou la Petite Ceinture depuis les rues adjacentes et inversement»