Francken et Jambon visitent un nouveau centre pour demandeurs d’asile à Lommel

Le secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration, Theo Francken, et le ministre de l’Intérieur, Jan Jambon, ont visité mercredi à la mi-journée le nouveau centre temporaire pour demandeurs d’asile à Lommel (province de Limbourg), aménagé dans le domaine de vacances Parelstrand.

M. Francken a notamment rassuré la cinquantaine de riverains, venus sur place pour protester contre le nombre élevé de demandeurs d’asile. Il leur a indiqué que l’infrastructure ne pourrait héberger que 750 demandeurs maximum et non pas 945.

Dans le cadre de leur visite, Jan Jambon et Theo Francken ont été accueillis par le bourgmestre de Lommel, Peter Vanvelthoven, le propriétaire du domaine et des collaborateurs de l’Agence fédérale pour l’accueil des demandeurs d’asile (Fedasil), qui gère le centre temporaire. «Nous avons réduit le nombre maximum de demandeurs d’asile après une sérieuse évaluation avec le bourgmestre, le chef de corps et le propriétaire du parc», a expliqué Theo Francken. «Les demandeurs resteront ici jusqu’au 1er avril. Fedasil aura alors un mois pour rendre le parc à nouveau opérationnel et hospitalier pour les touristes qui souhaiteraient y séjourner.»

Le secrétaire d’État a pris un peu de temps pour discuter avec les premiers arrivants et leur a souhaité bonne chance pour leur séjour en Belgique.

Quant aux riverains, ils ont remis une pétition au secrétaire d’État dans laquelle ils demandent un meilleur plan de répartition des demandeurs d’asile. M. Francken a dit comprendre leur inquiétude en matière de sécurité et qu’il ferait tout pour limiter les nuisances.

Nos dernières videos