MUSIQUE

La mort de Bowie reste mystérieuse

La mort de Bowie reste mystérieuse

Mystérieux jusqu’à sa mort, David Bowie a caché sa maladie aux yeux du public. Reporters/Photoshot

Après le décès de la légende du rock David Bowie qui a déclenché une vague d’hommages, le lieu de sa mort ou de ses obsèques et le type de cancer qui l’a emporté demeuraient, hier, bien mystérieux.

Né dans le quartier de Brixton, dans le sud de Londres, Bowie habitait depuis plusieurs décennies à New York ce qui a conduit plusieurs médias à en déduire qu’il était mort dans la mégapole. Le tabloïd new-yorkais The New York Post pensait quant à lui savoir qu’il était décédé «chez lui, à Londres». Sans annonce officielle, l’endroit où le chanteur a expiré restait mardi un mystère tout comme celui où il sera enterré ou incinéré. Sa maison de disques n’a souhaité faire aucun commentaire à ce sujet.

Quant à la nature de son cancer, le Belge Ivo van Hove, qui a mis en scène la comédie musicale Lazarus, coécrite par David Bowie et qui se joue en ce moment au New York Theatre, le chanteur souffrait d’un cancer du foie. «Il m’a confié il y a un an et trois mois qu’il avait un cancer du foie. Il savait qu’il ne serait pas toujours capable d’être présent. Les acteurs n’étaient pas au courant et je pense que les musiciens qui ont travaillé avec lui sur Blackstar ne savaient pas non plus», a avancé le metteur en scène dans le quotidien néerlandais NRC Dutch.

L’artiste était ainsi parvenu à tenir quasiment secrète sa maladie, absent depuis des mois sans susciter trop de questions.

Un concert en son hommage a été annoncé pour le 31 mars au Carnegie Hall à New York.

Nos dernières videos