article abonné offert

« Une fugue sur deux se fait sur un coup de tête »

Disputes familiales, besoin de s’affirmer, rejet du système scolaire… De nombreuses raisons sont invoquées pour tenter de comprendre ce qui pousse les adolescents à fuguer.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 56 des 270 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos