VILLERS-LA-VILLE

Johnny promet une récompense à celui qui ramènera Chico, son perroquet

Johnny promet une récompense à celui qui ramènera Chico, son perroquet

Trois semaines après avoir perdu son perroquet gris du Gabon, Johnny Daman jette une ultime bouteille à la mer: un avis de recherche sur les réseaux sociaux. Ce Villersois est prêt à beaucoup pour retrouver Chico. Eda

Trois semaines après avoir perdu son perroquet gris du Gabon, Johnny Daman jette une ultime bouteille à la mer: un avis de recherche sur les réseaux sociaux. Ce Villersois est prêt à beaucoup pour retrouver Chico.

C'était le 21 décembre. Chico, le perroquet gris du Gabon - à queue rouge -  de Johnny Daman, s'est enfui de son domicile. "J'ai été ouvrir la porte à quelqu'un et il était sur mon épaule, comme souvent. J'ai tellement l'habitude qu'il soit là que je ne m'en suis pas rendu compte au moment d'ouvrir, raconte, ému cet habitant de la rue Grosse Boule, à Sart-Dames-Avelines (Villers-la-Ville). Il a vu un coin de ciel bleu et il s'est envolé."

L'animal a 5 ans. "Je l'ai adopté il y a six mois lorsque j'ai hérité d'une tante. Nous avons eu le coup de foudre tous les deux et nous étions inséparables. Il parle énormément mais je ne sais pas s'il parlerait à quelqu'un d'autre."  Au plus le temps passe, au plus les espoirs de ce Villerois s'amenuisent. "J'y crois de moins en moins. Je doute qu'il puisse survivre sans la nourriture à laquelle il est habitué et dans le froid. Mon seul espoir est qu'il soit chez quelqu'un."

Après avoir déposé des avis de recherche dans les boîtes aux lettres de ses voisins et dans les commerces de la commune, Johnny Daman a posté un avis de recherche sur sa page Facebook et sur celle de Pet Alert Brabant wallon WBR. Il est prêt à récompenser celle ou celui qui lui ramènera son animal de compagnie dont la valeur est estimée entre 750 et 1.300€. "Je suis prêt à payer jusqu'à 500€. Et c'est négociable..."

L'histoire vécue par Sylvie Olbrechts, une habitante de Chaumont-Gistoux, il y a quatre ans, lui redonnera peut-être espoir. Son perroquet gris du Gabon, Coco, avait lui été volé. Mais grâce aux médias et aux réseaux sociaux, il avait été retrouvé à Ruisbroek une semaine plus tard.  

 

partage et parlez en autour de vous, une récompense est promise.

Posté par Johnny Deman sur dimanche 10 janvier 2016

Nos dernières videos