Tournai

Rencontre avec le ministre Prévot sur le devenir du pont des Trous

Rencontre avec le ministre Prévot sur le devenir du pont des Trous

"Le dossier du pont des Trous n’est pas resté en berne", a rassuré Maxime Prévot Com.

Le ministre wallon des Travaux publics et des Voies hydrauliques, Maxime Prévot, rencontrera "toutes les composantes du Collège communal tournaisien" le lundi 25 janvier. Objectif : dégager "une vision définitivement partagée" pour le futur du pont des Trous.

Depuis la consultation populaire d’octobre 2015 et la volonté exprimée par le pouvoir communal tournaisien "d’exalter la pierre" par un concours d’architecture, force est de constater que publiquement, le dossier du pont des Trous s’est fait quelque peu plus discret, ces dernières semaines. Pourtant, les délais évoqués pour conserver les financements européens courent. 

Ce mardi, en commission des Travaux publics au parlement de Wallonie, la députée cdH Véronique Waroux a donc interrogé le ministre Maxime Prévot sur les suites données, côté Ville et côté administration, à ces déclarations, "a fortiori vu les réserves que le ministre avait émises sur ce concours d’architecture au vu de la versatilité dont ont fait preuve les instances locales dans ce dossier", a-t-elle précisé. "Nous savons aussi qu’un risque de revendication de droit d’auteur par le bureau d’étude désigné jusqu’à présent risque de se poser, en cas d’adoption d’une nouvelle esquisse concurrente".

"Depuis la consultation populaire (…) pour le pont des Trous, . "La prochaine étape décisionnelle aura en effet lieu le 25 janvier prochain. C’est à cette date que j’ai décidé de réunir les représentants de toutes les composantes du Collège communal tournaisien".

Conscient des interrogations, notamment juridiques, qui subsistent, le ministre ne s’est pas avancé sur les questions de procédure. Par contre, il s’est montré ferme sur un point. Evoquant le cofinancement européen, "c’est donc une chance à saisir, mais une chance qui n’a qu’un temps ! Je dois donc au préalable m’assurer avec les autorités communales d’une vision désormais clairement définie et définitivement partagée, afin que nous n’ayons plus à remettre l’ouvrage sur le métier une nouvelle fois".

Le ministre a, enfin, rappelé que comme il s’y était engagé, la partie de la demande relative au pont des Trous a été retirée de la procédure suite au résultat de la consultation populaire. L’instruction du reste de la demande suit son cours et, le permis devrait être délivré dans les prochaines semaines. 
 

 


Nos dernières videos