TRAFIC

La mort définitive du Thalys wallon en 2016?

La mort définitive du Thalys wallon en 2016?

Le TGV wallon n’a toujours pas redémarré depuis la fin des travaux. Belga (Illustration)

La dorsale wallonne du Thalys va-t-elle redémarrer un jour? Maxime Prévot n’est en tout cas pas très optimiste.

Depuis février dernier, la dorsale wallonne du Thalys est à l’arrêt. Son exploitation a été suspendue par la ministre fédérale de la Mobilité Jacqueline Galant. Motif: il fallait réaliser des travaux pour que le Thalys puisse circuler sans souci.

Depuis, les travaux ont été réalisés. Mais le TGV wallon n’a toujours pas redémarré.

Et visiblement il n’est pas prêt à le faire.

C’est en tout cas la crainte exprimée ce mardi au Parlement wallon par le ministre Maxime Prévot.

Le ministre a expliqué qu’il avait constaté à la lecture du budget fédéral pour 2016 qu’aucune somme n’était prévue à l’article concernant le transport intérieur en TGV.

«La ministre n’a pas jugé opportun de passer commande d’une offre de service public auprès de la société d’exploitation du Thalys» a constaté Prévot. Et ce dit-il malgré une recommandation du conseil d’administration de la SNCB.

Maxime Prévot en tire une conclusion: après avoir utilisé un argument technique, Galant a délibérément choisi de ne pas relancer le Thalys «pour des raisons idéologiques liées à la libéralisation du trafic international des voyageurs et une question budgétaire».

La suspension du Thalys risque, selon lui, de se transformer en mort programmée du TGV wallon.

Maxime Prévot vient malgré tout de réécrire à Jacqueline Galant pour lui demander des explications.

Nos dernières videos