PRÉSENTATION ETIXX-QUICK STEP

Tom Boonen mise à fond sur le Tour des Flandres et Paris-Roubaix

Tom Boonen mise à fond sur le Tour des Flandres et Paris-Roubaix

- BELGA

Débarrassé des problèmes physiques engendrés par sa chute à Abu Dhabi, Tom Boonen est impatient de débuter de la nouvelle saison.

«La seule séquelle est un souci à l’oreille gauche. C’est ennuyeux mais physiquement, je ne souffre pratiquement plus de cet accident. La préparation pour la nouvelle saison se déroule bien».

Début octobre à Abu Dhabi, Boonen s’est occasionné une fracture de l’os temporal, qui l’a écarté des pelotons. Physiquement, il a connu peu d’inconvénients, mais son audition a été endommagée de façon permanente. «Heureusement, je possède toujours une bonne ouïe. Vraiment celle d’un bébé. Mais l’accident a causé des dommages. Il y a 40 décibels de différence avec mon oreille droite. Au début, c’était très ennuyeux: parfois, je devais vraiment me concentrer pour entendre les choses, surtout quand je me trouvais dans un endroit bruyant. Lorsque je me mettais à table, je devais regarder tout ce qui se passait. Après un moment, vous vous y habituez. J’entends moins bien mais le cerveau s’adapte et corrige. En outre, il y a un coup de sifflet. Là aussi, on s’habitue mais je vais probablement encore suivre un traitement. La solution serait de porter un appareil auditif spécial. Nous verrons bien. C’est possible que ce problème disparaisse après deux mois».

Boonen reste ambitieux. «Je m’entraîne normalement. Si tout se déroule sans chute et sans maladie, je serai prêt pour les classiques. Je mise toujours à fond pour la victoire dans mes courses. J’ai le sentiment que des jeunes comme John Degenkolb et Alexander Kristoff peuvent encore s’imposer. Je suis toujours physiquement en état de remporter le Tour des Flandres et Paris-Roubaix.»

Avec ses équipiers Tony Martin, Zdenek Stybar et Niki Terpstra, Boonen aura déjà pas mal de concurrence dans ses courses printanières. «Nous devons prester en un seul bloc, en équipe forte. Je ne crains pas ces hommes, ils ne doivent pas m’attendre. Il y aura toujours un bon dialogue en course, comme cela a été le cas les années précédentes.»

Le programme de Boonen: Tour de Valence, qui débute le 3 février, le Tour d’Algarve (17-21 février), le week-end d’ouverture belge, Paris-Nice, Milan-Sanremo et les épreuves flamandes.

Nos dernières videos