LEUZE-EN-HAINAUT

Une fausse dent dans du pâté du Lidl

Une fausse dent dans du pâté du Lidl

C’est dans ce supermarché, près de la gare de Leuze, que le pâté aux noix avait été acheté. ÉdA – 30725907749

Un citoyen leuzois a fait une bien curieuse découverte alors qu’il mangeait un toast au pâté. Une trouvaille qui lui a coupé l’appétit.

L’histoire est à peine croyable même si ce genre de découverte « dissimulé e» dans de la nourriture est loin d’être un cas isolé.

Dimanche dernier, alors que d’aucuns dégustaient la galette des rois en quête de la fève, un Leuzois est, lui, tombé sur une… fausse dent avec son pivot.

Il ne s’agissait pas de célébrer les Rois mages mais bien un anniversaire dans la famille. Quelle ne fut pas la surprise de ce citoyen quand celui-ci s’est aperçu que dans l’un des toasts recouverts de pâté aux noix se trouvait un curieux corps étranger ? 

« Ma femme avait préparé des toasts pour l’anniversaire de notre jeune fils et tout se passait normalement jusqu’à ce que mon père sente quelque chose de dur en croquant dans le pâté. Sur le coup, j’ai plaisanté en lui disant qu’il s’agissait d’un morceau de noix, mais non. C’était ni plus ni moins qu’une fausse dent », raconte Guillaume Boite.

Le fameux pâté en question, qui faisait partie de la gamme « Délicieux »,  avait été acheté au supermarché Lidl de la rue Pont de la Cure, à proximité de la gare de Leuze-en-Hainaut.

Pas prêt à remanger du pâté !

Il va sans dire qu’après une telle mésaventure, tous les toasts du plateau ont filé tout droit à la poubelle, non sans entraîner un sentiment de dégoût dans le chef des convives.

Sachant qu’un petit garçon de deux ans aurait pu avaler la fausse dent ou s’étouffer avec celle-ci, on peut aisément comprendre que cette famille soit quelque peu échaudée. 

« Avec les technologies actuelles sur les chaînes de production, on en vient à se demander comment une telle chose peut arriver ?, s’interroge le fils de la victime.

L’incident aurait pu avoir des conséquences graves si c’était mon enfant qui avait croqué dans le toast. Il y avait quand même un bout de métal qui dépassait de 4-5 millimètres de la fausse dent ». Guillaume Boite a, très logiquement, décidé d’alerter l’AFSCA ainsi que le service clientèle du Lidl, qui s’est dit surpris par l’information. 

D’un côté comme de l’autre, une enquête a été ouverte pour tenter de comprendre comment cette dent a pu finir dans du pâté aux noix mis en vente. Et d’identifier son propriétaire par la même occasion…

Une dent contre Lidl ?

Ce vendredi matin, une inspectrice de l’AFSCA a débarqué au domicile leuzois afin d’enlever l’échantillon problématique que la famille Boite avait pris soin de conserver. « Une chose est certaine, on n’est pas prêt de remanger du pâté.

En ce qui concerne le Lidl, j’y remettrai peut-être les pieds mais pas pour l’instant en tout cas », ponctue notre interlocuteur qui, malgré tout, ne semblait pas avoir la dent dure vis-à-vis du hard-discount où il fait de temps en temps ses courses.

Nos dernières videos