Jogging

(84 Photos) Des pères Noël et des joggeurs dans les rues de Huy

Grosse ambiance dans les rues du Vieux Huy, où deux Wanzois ont remporté une troisième Cor’Huy’da haute en couleurs.

Louise Attaque ou encore l’Orchestre du Splendide: la musique battait son plein tout le long du parcours de cette troisième édition de la Cor’Huy’da, légèrement remodelée pour l’occasion. Un accordéoniste dans le parc Vierset-Godin, un claviériste-chanteur accompagné de son batteur dans les rues pavées du Vieux Huy, il y en avait vraiment pour tous les goûts! Des déguisements aussi: des pères Noël et des mères Noël en nombre, des clowns et même une vache, un daim, et d’autres animaux sortis d’on ne sait où. C’est sûr, la fête battait son plein vendredi soir dans la cité mosane…

Une fête à laquelle deux Wanzois sont venus ajouter leur nom puisque Vincent Mottoul chez les messieurs et Sophie Fourgeaux chez les dames ont remporté la course, longue d’un peu plus 8 km.

«C’est une victoire sur le fil, car Alexandre (NDLR: qui terminera second) n’a pas arrêté de me tirer durant toute la course, explique le vainqueur, membre du Huy Athlétic Club, organisateur de l’épreuve. Mais j’ai un bon finish et ça m’a permis de gagner. Ça fait super plaisir, car cela fait partie des joggings qui me tiennent à cœur. Et puis, on entend les gens qui encouragent tout au long du parcours, c’est super agréable. Plus encore que la Huy Night Run grâce à ce principe de boucle.»

«C’est vraiment pour l’amusement que j’étais venue, enchaîne la première dame. J’ai couru mon marathon à Louvain il y a deux mois et c’était ici l’occasion de refaire une course, de voir plein de gens qu’on connaît. Et avec ce parcours en ville, cela permettait d’avoir beaucoup de monde au bord du circuit et des encouragements permanents. J’entendais souvent crier mon nom sans savoir d’où ça venait, c’était super agréable!» Une ambiance qui avait d’ailleurs une pointe de saveur folk-rock: «Quand je suis passée dans le Vieux Huy, le groupe jouait du Louise Attaque, c’était génial! »

Derrière Vincent et Sophie, près de sept cents autres amateurs de corrida ont donc franchi la ligne. «Ouf!», soufflaient d’ailleurs les organisateurs. «Oui, ouf, car on a eu un peu peur au vu du nombre de pré-inscrits», précisait l’un d’eux. Mais les Hutois ont finalement répondu présents puisque, si les chiffres de l’année dernière n’ont pas été atteints, on n’en était pas loin. «Par contre, je ne savais pas qu’on pouvait se déguiser, lâche une joggeuse de la région namuroise. Si j’avais su…»«Oui, il y avait un peu moins de personnes déguisées cette année, lui répond un autre joggeur, visiblement habitué de la course. Par contre, l’ambiance est meilleure cette année! » Et la soirée ne faisait que commencer…