JUDICIAIRE

Il devra verser près de 100.000 euros à son père

Il devra verser près de 100.000 euros à son père

- REPORTERS/Eureka Slide

Le tribunal correctionnel de Tournai a condamné, mardi, un agent immobilier tournaisien à 10 mois de prison avec sursis de cinq ans pour faux et usage de faux.

L’homme s’était présenté chez un notaire en France avec une fausse procuration de son père, lequel lui laissait vendre un bâtiment en son nom. Le document était marqué du sceau de l’association des commerçants de Tournai. Il devra rembourser 99.150 euros à son père.

Le prévenu avait aussi signalé qu’il avait reçu l’autorisation d’un agent de la Ville de Tournai mais le tribunal a relevé que le fonctionnaire n’existait pas. `

«L’intention frauduleuse est clairement établie dans son chef. Si son père l’avait envoyé en France pour vendre un bâtiment en son nom, il n’aurait pas eu besoin d’un faux sceau ni d’un employé inconnu. C’est aussi étonnant d’avoir placé son père dans une maison de retraite juste après les faits et de vouloir être accompagné quand il remettait des enveloppes privées», a commenté le tribunal.

La défense n’avait pas contesté la prévention de faux et usage de faux mais avait soutenu que le jeune homme avait remboursé son papa en lui glissant de l’argent dans des enveloppes.

Une suspension du prononcé de la condamnation avait été plaidée mais le tribunal a estimé que cette mesure de faveur n’était pas opportune car le prévenu avait été reconnu coupable de faux et usage de faux en mai 2006.