CYCLISME

HOMMAGE | Un virage "Claudy Criquielion" dans son Mur de Huy

Une stèle à la mémoire de Claudy Criquielion a été inaugurée ce mardi dans le Mur de Huy, en présence de son épouse Linda, de ses enfants et de son petit-fils. Christian Prudhomme, directeur du Tour de France, était aussi présent pour saluer la mémoire du champion décédé en février dernier.

Claudy Criquielion est désormais indissociable de la Flèche Wallonne. D’abord parce qu’il l’a gagnée à deux reprises, en 1985 et 1989. Sans oublier ses trois podiums. Ensuite, parce qu’une stèle en la mémoire du Hennuyer, décédé le 18 février dernier, trône désormais dans le Mur de Huy, dans ce fameux virage où il a déposé le Néerlandais Steven Rooks en 1989.

L’idée de nommer ce « S » « virage Criquielion » a été lancée par notre confrère Didier Malempré, journaliste sportif, à la veille de la Flèche wallonne 2015 remportée par l’Espagnol Alejandro Valverde.« En 1989, Claudy Criquielion avait eu la lucidité d’obliger Rooks à prendre le virage de l’intérieur, là où la pente est la plus forte. C’est ainsi qu’il s’est imposé. Cette stèle a donc plus que jamais sa place dans ce virage », explique Didier Malempré.

La stèle a été inaugurée ce mardi midi en présence de la famille de Claudy Criquielion. Son fils Mathieu, également coureur cycliste professionnel durant quelques années, se souvient très bien des deux victoires de son papa sur les pentes du Mur. « En 1985, j’avais quatre ans. Je m’en souviens surtout grâce aux photos. Mais en 1989, j’en ai des souvenirs précis. Je n’étais malheureusement pas présent à Huy, je devais être à l’école », sourit Mathieu Criquielion, son fils Maël à ses côtés. « J’ai également eu mon père comme directeur sportif chez Landbouwkrediet-Colnago. Ça s’est toujours très bien passé. Il était apprécié des coureurs parce qu’il avait une façon particulière de voir les choses. »

Claudy Criquielion a marqué les fans de cyclisme et la Flèche Wallonne. Comme aime le rappeler Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France, Claudy Criquielion reste un des trois cyclistes à avoir remporté la Flèche avec le maillot de champion du monde sur les épaules. Avant lui, il y a eu un certain… Eddy Merckx, en 1972. La dernière fois, c’était en 2010, avec l’Australien Cadel Evans. « Dès 1985, le Mur de Huy a été incarné par Claudy. C’est bien que ce monument soit installé à cet endroit pour toujours s’en souvenir », témoigne Christian Prudhomme.

Notre reportage vidéo ci-dessus.

+ Prolongez l'info dans L'Avenir - Huy-Waremme de ce mercredi 2 décembre 2015.