BRUXELLES

Menace terroriste : les taxis bruxellois débordés

Menace terroriste : les taxis bruxellois débordés

Les équipes sont renforcées pour satisfaire toutes les demandes. BELGA

Depuis que le niveau de menace a été relevé à Bruxelles, les transports sont perturbés. Une bonne affaire pour els taxis bruxellois.

Les sociétés de taxi bruxelloises sont sollicitées tous azimuts depuis le week-end dernier et le placement de la Région de Bruxelles-Capitale au niveau 4 de la menace terroriste. Les gens, privés de métro, recourent nettement plus nombreux aux services des chauffeurs de taxi.

Aux Taxis Bleus, on constate une hausse de 25% à 30% de la demande par rapport à un lundi ou un mardi normal. «En heure de pointe (7h-10h et 16h-20h), on a même enregistré une augmentation de 300 pc», indique Luigi Marrocco, administrateur.

«Tous nos chauffeurs sont sur le pont et nous sommes malgré tout parfois débordés par la demande. Nous donnons la priorité aux personnes qui doivent se déplacer pour raison médicale», poursuit-il. «Durant la nuit par contre, nous avons constaté une baisse sensible de la demande depuis samedi soir. Les gens semblent réticents à sortir», dit encore M.Marrocco.

Du côté des Taxis Verts, on note trois fois plus de demandes depuis le week-end dernier. «Nos équipes sont renforcées mais à certains moments, nous devons accorder des priorités (déplacement pour raison médicale, personnes à mobilité réduite)», explique Jean-Michel Courtoy.

La police n’a, semble-t-il, pas donné de consignes particulières aux sociétés de taxi. «Dans notre métier, nous avons appris à être vigilant», précise Jean-Michel Courtoy. Les chauffeurs n’ont pas peur non plus de prendre le volant. «Tout le monde est bien conscient de la valeur ajoutée que nous pouvons représenter en cette période», conclut M.Courtoy.