article abonné offert

BRUXELLES

Immersion en images dans le Bruxelles noir de «Black»: «On a reçu l’autorisation de la rue»

«Black» filme Bruxelles comme rarement on l’a vu au cinéma. Une ville gigantesque, diversifiée, belle et sombre, avec ses recoins que personne ne veut voir. Pour confronter le film à la réalité, on arpente les rues du tournage avec le réalisateur Bilall Fallah et son comédien Aboubakr Bensaihi. Une virée en images et en sons, toute en nuances.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 33 des 1101 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos