Fake-similé

Rush sur les poissonneries du Royaume, depuis la petite phrase de Fadila Laanan !

Rush sur les poissonneries du Royaume, depuis la petite phrase de Fadila Laanan !

Fadila Laanan quittant le drink organisé en son honneur par la Fédération des poissonniers de Belgique Fake

Le buzz provoqué par la phrase de la secrétaire d'Etat bruxelloise à la propreté et à la collecte des déchets Fadila Laanan semble avoir revigoré l'envie de poisson de toute la population !

 

Une simple phrase prononcée sur Télé-Bruxelles : "on ne fait pas du poisson si on sait que son sac poubelle ne sort que trois ou quatre jours après". Et la toile lundi s'est enflammée.

Des tweets et des statuts facebook se sont multipliés, la plupart soulignant le fait que "Madame Laanan, on mange encore ce qu'on veut quand on veut".

Avec un effet secondaire inattendu, celui d'avoir rendu aux Belges une furieuse envie de manger du poisson, quel que soit le jour de la semaine, et surtout quel que soit aussi le jour de passage des poubelles.

Résultat : depuis ce mardi matin, les poissonneries du pays sont prises d'assaut et certaines se déclarent déjà à court de soles et de cabillauds. Il y a des files de clients de 20 à 30 mètres devant certains établissements.

On signalait par ailleurs un flot inhabituel de voitures en direction de la "Vlaamse kust" (littoral belge), où dans les ports d'Ostende et de Zeebrugge, les comptoirs sont pris d'assaut. 

Dans de nombreuses cantines d'écoles, d'entreprises ou d'administrations, les menus ont été changés et le "boulette sauce tomate" du mercredi a été remplacé par du turbot ou de la morue (sauce tomate quand même). 

La Fédération des poissonniers de Belgique a tenu à remercier Fadila Laanan pour son buzz, devenu paradoxalement le meilleur slogan publicitaire jamais trouvé pour favoriser la consommation du poisson. Un petit drink a même été organisé en son honneur en fin de matinée.

Fadila Laanan y a rappelé que mieux valait emballer les déchets de poisson avant de les mettre dans les sacs poubelles, et cela afin d'éviter les odeurs désagréables et l'afflux de chats de gouttières.

Elle a promis de songer déjà à une bonne phrase qui pourrait efficacement lancer la saison des moules de Zeelande l'année prochaine !

Les poissonniers belges ont vivement remercié aussi l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) d'avoir annoncé que la viande rouge et la charcuterie étaient peut-être cancérigènes. On pouvait difficilement faire plus pour le secteur en une seule journée !

Infos de dernière minute : la Mer du Nord a appelé, elle est en rupture de stock !