LIÈGE

Les DJ liégeois se mobilisent pour les réfugiés: gros succès en perspective

Les DJ liégeois se mobilisent pour les réfugiés: gros succès en perspective

Une bonne quinzaine de DJ ont accepté de participer bénévolement à la soirée. ronstik – Fotolia

La soirée «Liège for Refugees» ou «#L4R» se tiendra dans 10 jours au Cadran. Des DJ ont accepté de participer à une soirée dont le succès est inespéré.

Voilà plusieurs semaines que s’est formée, à Liège comme ailleurs, une grande vague de soutien aux réfugiés arrivant en nombre en Belgique. En Cité ardente, la dynamique se poursuit, notamment avec l’organisation de la soirée Liège for Refugees le 30 octobre au Cadran.

Le succès s’annonce plus retentissant que prévu. «Nous avions prévu la salle du Studio 22, mais vu le nombre de personne qui ont confirmé, sur Facebook notamment, nous allons occuper la grande salle du Cadran», se réjouit Frédéric Bodarwé, organisateur de l’événement.

La soirée, dont l’appellation s’abrège avec le hashtag #L4R, se tiendra grâce à la bonne volonté de nombreux intervenants. «Tout est parti d’une publication sur Facebook, dans laquelle je suggérais une soirée avec des DJ pour venir en aide aux réfugiés», explique Frédéric Bodarwé. «J’ai constaté un véritable enthousiasme, puis nous en avons parlé avec Patrice Saint-Remy, l’autre organisateur. On s’est dit “allez, on le fait…”».

Bénévoles, partenaires, Cadran: tout le monde a accepté d’y participer. «Rapidement, j’ai demandé à une série de DJ s’ils étaient d’accord de venir bénévolement. Tous ont accepté spontanément.» Ces DJ sont liégeois, «sauf DJ Kwak, bruxellois, Fabric Lig, carolo et Manuel-M, qui vient de Paris». Les autres participants sont DJ Sonar, DJ System D, Mark Hash, Arno Gomez, Double Axl, Lady Destroy, Pat St Rem, Los LiejicanoS, Pso Man, David Borsu, Dj Dan, Denix et Bobby B. «De nombreux registres musicaux sont représentés, nous ne voulions pas qu’un seul style de musique. La personne qui viendra uniquement pour la musique y trouvera bonheur.»

De l’argent pour mener des actions en faveur des enfants

Il demeure compliqué, avant l’événement, de quantifier les bénéfices qui seront récoltés. «Il est certain à l’heure actuelle que nous rentrerons dans nos, frais, grâce aux aides obtenues à gauche, à droite», poursuit Frédéric Bodarwé. «Après, ce sera donc tout bénéf’…»

L’organisation est réalisée en collaboration avec l’ASBL Live in Color, déjà à la base d’un mouvement de solidarité à l’égard des migrants fin août. «Elle est en partenariat avec les centres de la Croix-Rouge de la région liégeoise. L’argent sera donc reversé en toute transparence. L’idée, c’est de soutenir des actions ciblées, sur les plus jeunes notamment. Le nombre d’enfants dans les centres d’accueil est très important», indique l’organisateur.

Plus de 750 personnes ont confirmé leur présence sur l’événement Facebook créé pour l’occasion. Ce ne sont pas là des prévisions complètement fiables, mais elles traduisent tout de même une belle mobilisation.

Les informations sont disponibles sur www.liegeforrefugees.com.


Nos dernières videos