FOOTBALL

Diables rouges: voici à quoi s’attendre pour la sélection de vendredi

Diables rouges: voici à quoi s’attendre pour la sélection de vendredi

Marc Wilmots dévoilera sa liste ce vendredi à midi. BELGA

Les Diables rouges vont devoir conclure leur course à la qualification pour l’Euro 2016. Avec quelle équipe? Tentative de réponse.

La Belgique termine sa campagne éliminatoire par un déplacement à Andorre (10/10) et la venue d’Israël à Bruxelles (13/10). Une victoire face aux modestes Andorrans nous assurerait déjà du ticket pour la France. Sans quoi, il ne faudrait surtout pas perdre trois jours plus tard au stade roi Baudouin.

Marc Wilmots dévoilera sa liste ce vendredi à midi. Si celle du mois dernier semblait évidente, à l’exception de la surprise Dedryck Boyata, celle-ci s’annonce pleine de points d’interrogations. Tour d’horizon.

Gardiens: Sels in?

Opéré du genou, Thibaut Courtois est forfait et laissera donc sa place de N.1 à Simon Mignolet. Son substitut sera logiquement Jean-François Gillet, bien qu’il encaisse 2 buts par match en moyenne avec Malines en ce début de saison.

La grande inconnue concerne le poste de 3e gardien. Si le nom de Koen Casteels se dégageait il y a un mois, c’est moins clair désormais. L’ancien gardien de Hoffenheim a dû rendre sa place entre les perches de Wolfsburg au Suisse Diego Benaglio. Et pendant ce temps, Mats Sels, ancien gardien des Espoirs, accumule les bonnes prestations avec La Gantoise. Selon Het Laatste Nieuws, il figure d’ailleurs dans la présélection. Anguille sous roche?

Défenseurs: l’hécatombe?

Si Courtois est out, d’autres cadres pourraient suivre. Les regards se tournent surtout sur les trois principaux défenseurs axiaux. Thomas Vermaelen s’est blessé au mollet lors de son premier match avec le Barça après son retour en équipe nationale. Son absence était alors estimée à trois semaines. Cela risque d’être juste pour l’équipe nationale mais Wilmots le reprendra sans doute afin qu’il se teste avec le groupe. Vincent Kompany souffre lui aussi du mollet. Son retour était attendu pour ce mercredi soir en Champions League mais il n’en est rien… Quant à Nicolas Lombaerts, il est sorti blessé contre Gand mardi soir. Reste à déterminer la gravité de sa blessure.

S’ils venaient tous les trois à déclarer forfait, le coach fédéral devra bricoler. En repositionnant Toby Alderweireld par exemple. Ce qui permettrait à Thomas Meunier de revenir dans l’équipe à droite. Jan Vertonghen peut aussi dépanner, lui qui évolue à ce poste avec Tottenham. Cela pourrait alors être la chance de Jordan Lukaku, récompensant le début de saison des leaders ostendais. À moins que Wilmots ne lui préfère Olivier Deschacht ou Laurens De Bock. Laurent Ciman,Dedryck Boyata et, surtout, Jason Denayer, sont aussi des solutions. D’autant que face à Andorre, la défense ne devrait pas trop être mise à contribution.

Milieux de terrain: avec ou sans Dembélé?

Axel Witsel, Marouane Fellaini, Radja Nainggolan, et Nacer Chadli restent incontournables. Mousa Dembélé le serait aussi mais il n’a toujours pas rejoué depuis sa blessure à la cheville fin août qui l’a privé du dernier rassemblement. Steven Defour l’avait remplacé. L’Anderlechtois, jugé «moyen» par Wilmots il y a un mois, va-t-il cette fois se faire griller la politesse par son équipier Youri Tielemans ou Sven Kums? Comme Sels, le cerveau gantois figure dans la présélection…

Attaquants: l’heure de Depoitre?

Kevin De Bruyne a démontré que son transfert record à Manchester City ne l’a pas perturbé, que du contraire. Eden Hazard vient de faire une cure de banc avec Chelsea mais a montré son efficacité avec les Diables le mois passé. Dries Mertens est en forme, demandez aux Brugeois. Romelu Lukaku et Michy Batshuayiont alimenté leur compteur but ces derniers jours, portant leur total respectivement à 6 goals en 9 matches pour le premier, 5 en 8 rencontres pour le second.

Kevin Mirallas vit par contre une entame de saison beaucoup plus compliquée. Il n’a joué que 2 minutes avec Everton en septembre et a trouvé le temps de se faire exclureAdnan Januzaj n’est pour l’instant que remplaçant avec Dortmund en Bundesliga mais celui que Wilmots a comparé à De Bruyne vient de délivrer son premier assist. Yannick Ferreira-Carrasco ne joue pas beaucoup plus avec l’Atlético Madrid, sans doute pas suffisamment que pour réintégrer le groupe un mois après sa première absence en un an.

Divock Origi est aussi à la peine avec Liverpool. Mais le sélectionneur apprécie sa polyvalence. Son partenaire de club, Christian Benteke, s’est blessé aux ischios il y a huit jours mais son retour est attendu pour le derby de la Mersey ce week-end.

S’il n’était toutefois pas rétabli à temps, Laurent Depoitre, lui aussi dans la présélection, pourrait en profiter pour obtenir sa première sélection. À moins que le sort du Buffalo ne soit pas lié à celui de «Big Ben» et qu’il fasse à coup sûr partie du noyau?

La sélection probable: Mignolet, J.-F. Gillet, Sels; Alderweireld, Vertonghen, Kompany, Vermaelen, Lombaerts, Denayer, Ciman, J. Lukaku (ou Meunier, Boyata, Deschacht, De Bock); Nainggolan, Witsel, Fellaini, Chadli, Dembélé (ou Defour, Kums); E. Hazard, De Bruyne, Mertens, Januzaj, R. Lukaku, Origi, Batshuayi, Benteke (ou Depoitre).