PATRIMOINE

Deux fleurons classés: la gare de Forest-Midi et l’hôtel Petrucci-Wolfers

Deux fleurons architecturaux bruxellois sont désormais classés. D’une part la vénérable gare de Forest-Midi (1862) et d’autre part l’hôtel Petrucci-Wolfers à Ixelles.

Le Gouvernement bruxellois a approuvé jeudi 24 septembre le classement définitif de la gare de Forest-Midi, située rue de la Station 91 à Forest, et de l’hôtel Petrucci-Wolfers, situé rue de Praetere 18-20 à Ixelles.

Le Ministre-Président Vervoort (PS) se montre satisfait de ces classements. «Ils viennent enrichir le patrimoine bruxellois comptant de nombreux édifices, parcs et jardins qui participent au rayonnement de l’image de Bruxelles».
 

La gare de Forest-Midi


Construite en 1862 par l’architecte Auguste Payen (1801-1877), la gare de Forest-Midi est l’une des plus anciennes gares de la Région bruxelloise. Sa procédure de classement avait été entamée il y a près d’un an. «Par ses formes linéaires, sa symétrie et son esthétique austère d’arcs en plein cintre, elle témoigne de l’apogée du courant néoclassique, qui correspond à l’irruption du chemin de fer dans notre pays. Elle figure comme le prototype par excellence des premières gares belges», estime le Gouvernement dans un communiqué. La gare est située à proximité des jardins de l’abbaye de Forest et de la place Saint-Denis, «où la création d’un pôle culturel est en cours d’élaboration et bénéficie de fonds européens».
 

 

L’hôtel Petrucci-Wolfers


L’hôtel Petrucci-Wolfers quant à lui, est «l’une des réalisations les plus remarquables de J.J. Eggerickx datant de l’entre-deux-guerres. La maison fut construite entre 1924 et 1926 pour le compte de Madame Petrucci, sa fille Clairette et son beau-fils Marcel Wolfers», précise le communiqué. «La maison abrite deux appartements individuels équipés de tout le confort moderne. Elle a été conservée dans son authenticité et constitue ce que l’on appelle une œuvre d’art total: chaque détail a fait l’objet de réflexion et d’attention par l’architecte lui-même».