FAKE-SIMILE

Théo Francken va diffuser les films des frères Dardenne en Irak, pour dissuader les candidats réfugiés

Théo Francken va diffuser les films des frères Dardenne en Irak, pour dissuader les candidats réfugiés

Après avoir vu l'univers impitoyable des entreprises wallonnes, plus aucun Irakien ne voudra migrer vers notre pays, estime Théo Francken. B

Non seulement il veut agir via des messages publicitaires sur Facebook, mais pour achever de dissuader les Irakiens de venir en Belgique, Théo Francken va mettre sur pied à Bagdad une rétrospective des films des frères Dardenne.

 

On le sait, le secrétaire d'Etat à l'immigration Théo Francken (N-VA) veut dissuader un maximum de candidats réfugiés irakiens de venir en Belgique.

Il estime en effet que la plupart n'obtiendront pas le statut de demandeur d'asile, qu'il devront être renvoyés et que cela va coûter cher à son administration, tout en lui faisant perdre du temps.

Il a donc décidé d'employer les grands moyens pour leur faire renoncer à ce long voyage vers Bruxelles.

D'abord, via une campagne publicitaire sur Facebook où il va diffuser des messages dissuasifs.

Mais Théo Francken a décidé de faire plus fort encore. Il va mettre sur pied une rétrospective des films des frères Dardenne à Bagdad, avec décentralisation possible dans les salles de province. La diffusion d'extraits sur les réseaux sociaux ou via des diffuseurs comme Youtube est également envisagée.

"Lorsqu'ils auront vu la misérable caravane où vit Rosetta et sa mère, quand ils auront constaté comment les clandestins sont logés dans des "garnis" hors de prix et exploités sur des chantiers au noir dans "La Promesse", les réfugiés se mettront à réfléchir", estime la cellule "communication" du cabinet Francken. 

Parmi les films sélectionnés, il y aura aussi le récent "Deux jours et une nuit", dans lequel une travailleuse wallonne tente de convaincre ses collègues de renoncer à une prime de 1000 euros pour qu'elle puisse garder son emploi : "Après 90 minutes aussi édifiantes, après avoir découvert l'univers impitoyable des entreprises belges et surtout entendu Marion Cotillard ânonner quinze fois les mêmes répliques, nul doute que les Irakiens préféreront rester chez eux". 

Et si cette série de projections ne suffit pas, le cabinet de Théo Francken pourrait arroser l'Irak d'une sélection d'autres oeuvres belges déprimantes comme par exemple le clip "Tout nu et tout bronzé" du bourgmestre d'Estaimpuis Daniel Senesael, le célèbre documentaire "Allo Police" de Manu Bonmariage (consacré aux interventions de la police de Charleroi), le célèbre message de Bart De Wever aux francophones (mais adapté aux réfugiés) ou les derniers matches du Standard de Liège.