CYCLISME

Boris Vallée, 22 ans, rejoint l’équipe Fortuneo-Vital Concept

Boris Vallée, 22 ans, rejoint l’équipe Fortuneo-Vital Concept

Boris Vallée et Lotto-Belisol ne travailleront plus main dans la main. Reporters

Boris Vallée ne roulera plus pour l’équipe Lotto-Soudal en 2016. Il a signé un contrat de deux ans pour l’équipe d’Emmanuel Hubert (Bretagne Séché) qui s’appellera la saison prochaine Fortuneo-Vital Concept.

Boris Vallée, c’est un sacré gaillard. S’il s’était réjoui de pouvoir obtenir un contrat au sein de l’équipe World Tour Lotto-Soudal, le Verviétois ne s’y est jamais senti dans son élément. Par manque de courses ou par le fait qu’il jouait davantage les utilités pour lancer les sprints de Greipel. Et puis, pourquoi lui avoir refusé de participer à l’Euro métropole Tour, ou, plus récemment, au Grand Prix de Wallonie? Pour Boris, le moment était venu de changer d’air. Après quelques contacts avec la FDJ de Marc Madiot, Boris a finalement trouvé un terrain d’entente avec Emmanuel Hubert.

Pro depuis 2012, Boris Vallée compte deux victoires et, cette année, il a notamment pris la 2e place du GP de Denain, la 6e du Tour de Wallonie et récemment la 7e du Championnat des Flandres.

«Boris n’est pas seulement un grand espoir»

Boris Vallée (1,88m) est l’aîné de… 40 jours de Kevin Ledanois, le nouveau champion du monde Espoirs. Mais il ne pouvait être sélectionné pour la course de Richmond hier, étant sous contrat avec une équipe World Tour. Il est la deuxième recrue 2016 de l’équipe d’Emmanuel Hubert en provenance du World Tour après Chris-Anker Sorensen (Tinkoff-Saxo), et la cinquième avec le champion de France Steven Tronet, le néo-pro Franck Bonnamour et Julien Loubet.

« Boris n’est pas seulement un grand espoir du cyclisme belge. Il a aussi appris son métier de sprinter depuis deux ans aux côtés de Greipel et Debusshere, c’est dire… Nous croyons beaucoup en lui, s’enthousiasme Emmanuel Hubert. Il vient étoffer notre «classe jeunes» auprès de Kevin Ledanois, Franck Bonnamour, Dan McLay et même Eduardo Sepulveda qui n’a que 24 ans. Nous devons bien entendu obtenir des résultats à court terme mais l’engagement à trois ans de nos nouveaux partenaires Fortuneo et Vital Concept nous permet aussi d’avoir une vision à moyen terme. Ces deux partenaires nous ont également fait savoir leurs ambitions sur le marché belge concernant leurs activités, nous devons donc être plus présents en Belgique, et le recrutement de Boris va aussi dans ce sens. Comme Bonnamour et McLay, Boris a un goût prononcé pour les classiques. Nous tenons à travers ces trois coureurs trois potentiels forts pour les courses d’un jour en Belgique.»