Bastogne

Action des agriculteurs devant les supermarchés à Bastogne, Libramont et Waremme

Action surprise devant les supermarchés de Bastogne et de Libramont ce vendredi matin. Avant une énorme manifestation en fin d'année?

Depuis ce matin, une vingtaine d'agriculteurs à bord d'une petite dizaine de tracteurs font le tour des supermarchés à Bastogne. Et la même action est aussi menée simultanément à Libramont et à Waremme (province de Liège).

Leur but? "Que la grande distribution comprenne notre situation et nos demandes avant la concertation de toute la filière viandeuse prévue le 1er octobre, explique Christian Bleret, président de la section régionale de la FWA Luxembourg. C'est une très bonne chose l'accord pour le lait, mais cela ne nous regarde pas. Actuellement, nous gagnons au mieux de quoi couvrir les frais de production, et encore. Il faut que cela change !" Et Christian Son , producteur de viande et coordinateur de cette action en province de Luxembourg de préciser : "Le SPF Economie a calculé que le prix rémunérateur au départ de la ferme devrait être de 6,25 euros du kilo or nous ne touchons que 5 euros."

Dans les deux villes, les agriculteurs passent de grande surface en grande surface. À chaque fois, ils bloquent symboliquement l'entrée principale du site, tout en laissant au moins un accès. Les consommateurs peuvent ainsi effectuer leurs courses, alors que les agriculteurs rencontrent le(s) responsable(s) de la grande surface pour sensibiliser et communiquer. À Bastogne, ils ont démarré par l'AD Delhaize, avant l'Aldi, le GB avant de terminer au Colruyt.

Jusqu'à maintenant, tout s'est déroulé sans aucun problème. Et cela ne devrait pas changer en cours de journée. "Le but n'est pas d'avoir la grande foule aujourd'hui, mais un comité restreint et déterminé à faire passer nos idées, pour mieux communiquer, sans pour autant ennuyer le consommateur", précisent les agriculteurs présents.

Énorme grève en fin d'année?

L'ambiance est actuellement à la courtoisie, mais cela pourrait changer dans les prochains mois. Les agriculteurs ont clairement brandi la menace d'une manifestation monstre. "Si rien ne change, nous n'aurons d'autre choix que de bloquer toutes les grandes surfaces lors des fêtes de fin d'année, prévient Jean-Marc Son, le président provincial de la FWA Luxembourg. Et je peux vous assurer que les gens sont motivés !"


Nos dernières videos